logo
DOSSIER : Transports et numérique : vers une mobilité réinventée
Dossier publié à l'adresse https://www.lagazettedescommunes.com/460134/en-suisse-des-navettes-sans-conducteur-experimentees-en-plein-centre-ville/

TRANSPORTS
En Suisse, des navettes sans conducteur expérimentées en plein centre-ville
Camille Selosse | A la une | actus experts technique | France | Innovations et Territoires | Publié le 21/09/2016

La ville de Sion veut être à l’avant-garde de la mobilité. Les navettes autonomes constituent un maillon supplémentaire de son offre multimodale. Les navettes sont particulièrement adaptées aux trajets courts, par exemple pour desservir le centre-ville ancien comme à Sion, où la circulation est peu dense. L’utilisation des navettes va être scrutée. Seront particulièrement surveillés le fonctionnement des capteurs et l’accueil des usagers mais aussi des autres conducteurs.

 

Une première mondiale. La ville de Sion, en Suisse (canton du Valais), ne s’est pas privée de le rappeler à de nombreuses reprises quand elle a inauguré, le 23 juin, la première expérimentation de navettes autonomes dans l’espace public. Elles seront deux à sillonner la vieille ville sur une boucle de 1,5 kilomètre, en une quinzaine de minutes, avec des arrêts tous les 22 mètres environ, et pourront accueillir onze passagers. Pour le président de la ville (l’équivalent du maire), Marcel Maurer, Sion est « idéale pour un test grandeur nature » car elle a mis en place une zone de rencontre dans son centre-ville. De quoi se lancer dans un espace avec une circulation allégée.

Comportement des capteurs

Installées par CarPostal (filiale de La Poste Suisse), qui gère déjà le réseau de ...

REFERENCES

Journée d'étude transports publics
Optimisez les solutions de mobilité durable en fonction de vos ressources
27 septembre 2016 à Lyon


CHIFFRES CLES

  • Budget : Coût à l’achat d’une navette Navya : environ 230 000 €. Coûts d’entretien de la navette estimés à 38 000 €/an, répartis entre la maintenance (20 000 €), la supervision (7 200 €) et les mises à jour des logiciels (10 800 €).
  • Contact : Marcel Maurer, président de la ville de Sion, m.maurer@sion.ch
  • Avantage : Les navettes autonomes viennent enrichir le réseau existant quand des bus ne peuvent pas être déployés. L’absence de conducteur réduit les coûts d’exploitation.
  • Inconvénient : Des obstacles techniques et réglementaires existent, du fait du caractère très novateur de cette technologie, mais ils commencent à être levés.


POUR ALLER PLUS LOIN