Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Santé

Expérimentations dérogatoires aux règles de tarification : comment les acteurs de terrain peuvent-ils s’impliquer ?

Publié le 13/04/2018 • Par Laure Martin • dans : A la Une santé social, Actu expert santé social

argent santé tarification
©marcus_hofmann - stock.adobe.com
L’article 51 de la loi de financement de la sécurité sociale 2018 ouvre la possibilité à des financements dérogatoires aux règles actuelles de tarification pour des "expérimentation organisationnelles innovantes du système de santé". Coordination du parcours de santé, pertinence et qualité de la prise en charge sanitaire, sociale ou médico-sociale vont pouvoir faire l’objet d’expérimentations dérogatoires soit à l’initiative de professionnels de terrain, soit en réponse à des appels d’offres des agences régionales de santé. Comment vont-elles se mettre en œuvre ? Comment les acteurs de terrain peuvent-ils s’impliquer ? C’était l’objet d’une conférence organisée par le Collège des économistes de la santé le 11 avril.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

« La France a aujourd’hui cette démarche, avec l’article 51, de créer des cadres favorables pour l’émergence d’innovations organisationnelles », a rappelé Dominique Polton, vice-présidente du Conseil stratégique de l’innovation en santé.

Jusqu’à présent, il était compliqué d’intégrer des innovations de process et de soins qui n’entrent pas dans le cadre classique de remboursement des soins. « Le modèle d’expérimentation de la France n’était pas très productif car nos expérimentations sont lentes. Il fallait une loi pour chaque expérimentation qui déroge aux règles, ce qui n’est plus le cas avec l’article 51 », a-t-elle ajouté.

Quatres critères de sélection

La loi de financement de la sécurité sociale (LFSS) a créé un cadre générique et un fonds national pour les expérimentations. « Pour ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Boues d’assainissement : tout savoir pour préparer l'avenir !

de La rédaction de Techni.Cités en partenariat avec SUEZ

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Expérimentations dérogatoires aux règles de tarification : comment les acteurs de terrain peuvent-ils s’impliquer ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement