logo
DOSSIER : Gestion du patrimoine : une source d'économie pour les collectivités
Dossier publié à l'adresse https://www.lagazettedescommunes.com/459337/six-conseils-pour-une-gestion-efficace-et-ambitieuse-du-patrimoine-scolaire/

GESTION DE PATRIMOINE
Six conseils pour une gestion efficace et ambitieuse du patrimoine scolaire
Michèle Foin | Actu experts finances | actus experts technique | Dossiers finances | France | Publié le 08/09/2016 | Mis à jour le 19/02/2020

Faire des prévisions démographiques, optimiser l’occupation des bâtiments, avoir une gestion active de son patrimoine ou diversifier les outils de financement : autant de pistes à explorer pour une meilleure gestion des bâtiments. Le point en 6 conseils, et trois bonnes pratiques.

On peut gérer son parc de bâtiments au jour le jour et réagir en urgence, comme dans le cas très particulier de Marseille… ou anticiper les investissements nécessaires sur plusieurs années : un gage d’économies pour la collectivité. Mais cela demande une vision politique à long terme, qui dépasse le simple exercice de la compétence.

01 – Anticiper les effectifs

Dans les territoires à forte croissance démographique, le manque d’anticipation rime souvent avec l’inconfort des usagers…

A Bois-Colombes, en région parisienne, la mobilité urbaine a joué en faveur de la ville. « Nous avons fait appel à un cabinet spécialisé pour nous accompagner dans la définition de nos besoins à l’horizon 2020, compte tenu de l’évolution démographique et du renouvellement urbain. Nous avons pu dimensionner correctement nos accueils scolaire et périscolaire, et engager deux programmes de construction d’école dans les zones d’aménagement concerté », témoigne Arnaud Wauquier, directeur général adjoint.

La ville de Colomiers (38 300 hab., Haute-Garonne) connaît, quant à elle, une croissance de 700 à 800 habitants par an depuis 2010, dans le sillage de Toulouse et de son bassin d’emploi. « La pression démographique est telle que nous construisons un groupe scolaire tous les trois à quatre ans », précise Fabrice Costes, directeur général des services (DGS). Selon lui, il est très important que les services « éducation » travaillent avec l’urbanisme pour croiser les données de prévision de logements avec le recensement.

Et si la population se mettait subitement à décroître ? « Les effets ne s’en feraient sentir que dans sept ou huit ans, précise Fabrice Costes. Et dans cette éventualité, nos nouvelles écoles sont prévues pour s’adapter à d’autres usages. »

02 – Optimiser et valoriser les bâtiments inoccupés

« Nos collèges comptent de 40 à 840 élèves. On peut s’interroger sur la pertinence pédagogique de maintenir de très faibles effectifs. Mais il faut bien conserver le service public sur ...

CHIFFRES CLES

Agenda

Journée d'étude Bâti scolaire
Neuf ou réhabilitation, concevez l’école de demain
28 mai 2020 - Paris


POUR ALLER PLUS LOIN