Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Gestion des services publics

La Seyne-sur-Mer remunicipalise la gestion du stationnement

Publié le 30/09/2010 • Par Emmanuelle Quémard • dans : Régions

Le maire de La Seine-sur-Mer (Var), Marc Vuillemot (PS), explique, dans une interview à La Gazette des communes, pourquoi la ville a décidé la remunicipalisation de la gestion du stationnement en centre-ville.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Pourquoi avez-vous signé un protocole d’accord transactionnel mettant un terme à la délégation de service public pour la gestion du stationnement en centre-ville ?
Le marché que l’ancienne équipe municipale avait attribuée pour 32 ans à Omniparc, société reprise par Q-Park en 2008, était légal mais profondément inégalitaire. Il n’était une bonne affaire ni pour la ville, ni pour les habitants. Il prévoyait que le gestionnaire rénove un parking, en construise un nouveau et, éventuellement, qu’il réalise un troisième parc sur l’emprise des anciens chantiers navals. En contrepartie, il récupérait la gestion de 1080 places de stationnement en surface.
Si le contrat était allé à son terme, le délégataire aurait accumulé 33 millions d’euros de bénéfices pour un investissement évalué à 14 millions. Dans le même temps, la ville aurait continué à assurer la surveillance du stationnement de surface. Nous avons voulu mettre un terme à cette dérive.

Le divorce négocié avec Q-Park pèsera néanmoins lourdement sur les finances municipales…
La transaction prévoit que la ville verse 3,7 millions d’euros à l’ancien délégataire. Cette somme correspond au coût des études et des travaux déjà entrepris. La collectivité aurait engagé les mêmes dépenses si elle avait piloté elle-même ces chantiers. Pour financer cette dépense, nous aurons recours à un emprunt dont le remboursement sera étalé sur deux exercices. Au bout du compte, les ressources générées par les parkings entreront dans les actifs de la commune et la gestion du stationnement de surface se fera désormais en concertation avec un comité d’usagers.

2 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Protection sociale complémentaire : que change l’ordonnance pour les agents et les collectivités ?

de La Rédaction de la Gazette des communes avec le soutien de la MNT

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La Seyne-sur-Mer remunicipalise la gestion du stationnement

Votre e-mail ne sera pas publié

ouy

01/10/2010 08h36

Voila une idée fort intelligente de la part de cette commune.Bien d’autres devraient faire de même.Il n’est en effet pas normal de demander aux usagers de payer les parachutes dorés des dirigeants des sociétés gérantes qu’elles qu’elles soient,ni leur retraite faramineuse…

Roberto

04/10/2010 03h03

33M€ de bénéfice sur un contrat de 32 ans soit plus d’un million d’euros par an de bénéfice!!! C’est tout simplement impossible!!! Il doit plutôt s’agir de chiffre d’affaires (auquel il faut ensuite déduire les charges d’exploitation et le charges d’emprunt). Le délégataire n’allait pas se mettre dans les poches 33 millions d’euros! revenons sur terre! J’espère que Monsieur le Maire gère mieux les finances de la ville que ses interviews!

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement