Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Sexualité en Ehpad

Relations sexuelles : au Mans, une procédure en cas de conduite inadaptée

Publié le 09/04/2018 • Par Nathalie Levray • dans : A la Une santé social, Dossier Santé Social

sexualité ehpad senior relations
©Halfpoint - stock.adobe.com
Le Groupement de coopération sociale et médico-sociale Alliance qui gère deux Ehpad accueille de plus en plus de personnes souffrant de troubles cognitifs. D’où la nécessité d’anticiper la conduite à tenir en cas de relation subie.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

«La sexualité est moins tabou dans nos établissements. La constitution de couples légitimes ou illégitimes et le besoin d’affection et de tendresse sont un sujet désormais abordé avec les équipes », constate Alain Cholat, directeur du GCSMS Alliance (1) qui gère les Ehpad de la ­Souvenance et de la Reposance au Mans (Sarthe).

Il souligne que les familles « ont besoin de cheminer ». Face aux demandes d’interdiction, « les équipes recentrent la question sur les droits et les libertés de la personne accueillie ».

Devoir d’alerte

La direction et le personnel d’un établissement n’en restent pas moins garants de la sécurité des résidents, avec un devoir d’alerte en cas de relation subie. « Nos établissements accueillent de plus en plus de personnes souffrant de troubles cognitifs et certains ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

CLUB FINANCE - La responsabilité des gestionnaires publics

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Relations sexuelles : au Mans, une procédure en cas de conduite inadaptée

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement