Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Fiscalité locale

Exonérations d’impôts locaux des retraités modestes : un coût très élevé pour les collectivités en 2016

Publié le 25/08/2016 • Par Pierre Cheminade • dans : A la Une finances, Actu experts finances, France

Fotolia_44908114_XS
Fotolia Richard Villalon
La prolongation de l’exonération de taxe d'habitation et de taxe foncière des personnes âgées, veuves ou handicapées et l'introduction d'un lissage sur cinq ans pour les nouveaux contribuables, deux mesures décidées fin 2015, ne sont pas neutres pour les finances locales. Un rapport de l'Assemblée nationale chiffre le manque à gagner à plusieurs centaines de millions d'euros cette année.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

C’était le couac fiscal de l’automne 2015 : la suppression progressive de la demi-part supplémentaire des veufs et des veuves leur permettant d’alléger leur impôt sur le revenu a mécaniquement majoré le revenu fiscal de référence (RFR) de plus d’un million de contribuables modestes les privant ainsi mécaniquement du bénéfice des mesures d’allègement de la taxe foncière sur les propriétés bâties (TFPB) et de la taxe d’habitation (TH), alors même que leur revenus réels n’avaient pas augmenté.
Devant le battage médiatique, le gouvernement a décidé en urgence de réintroduire l’exonération de TH et de TFPB des personnes âgées, veuves ou handicapées en 2015 et en 2016. En outre, un dispositif de lissage sur cinq ans est désormais prévu pour le paiement des impôts locaux pour les contribuables modestes qui sortiraient des critères d’exonérations. Deux dispositions figurant à l’article 75 de la loi de finances pour 2016.

« Un impact considérable ...

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Boues d’assainissement : tout savoir pour préparer l'avenir !

de La rédaction de Techni.Cités en partenariat avec SUEZ

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Exonérations d’impôts locaux des retraités modestes : un coût très élevé pour les collectivités en 2016

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement