Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Emploi

Les salariés de Goodyear reçoivent l’appui des élus locaux

Publié le 02/06/2009 • Par Guillaume Roussange • dans : Régions

La mise en oeuvre, attendue, d'un plan social de grande ampleur chez l'équipementier automobile Goodyear Dunlop d'Amiens a suscité de vives réactions chez les élus locaux.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Averti, depuis le 27 mai, veille de l’annonce officielle par la direction du groupe américain, Gilles Demailly, maire d’Amiens et président de la communauté d’agglomération, a immédiatement fait part de « sa colère » et appelé les Amiénois à manifester leur solidarité envers les 1 300 salariés de l’établissement.
Indiquant avoir, à plusieurs reprises, tenté de trouver une médiation avec le géant du pneumatique, Gilles Demailly a appelé le gouvernement «à intervenir dans ce dossier » et les parlementaires européens à « agir afin que cesse cette concurrence entre travailleurs des pays de l’Union ». Une bâche où figure le message «Les Amiénois solidaires des salariés de Goodyear » a été déployée sur la façade de l’hôtel de ville et un registre de soutien ouvert dans la mairie principale ainsi que dans chaque mairie de proximité.

De son côté, le conseil régional de Picardie a quant à lui voté, le 29 mai, une aide de 50 000 euros au profit du comité d’établissement de l’usine destinée à « soutenir les salariés dans la défense de leur emploi ».
Lors d’une session spéciale de la région, les « Goodyear » et les « Conti » de Clairoix, devenus les symboles de la crise, avaient été invités, fin avril, à témoigner de leur combat.
Les salariés des deux usines ont défilé côte à côte lundi 2 juin dans les rues de la capitale picarde à l’occasion d’une journée « usine morte » organisée sur le site de Goodyear.

Thèmes abordés

Régions

marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les salariés de Goodyear reçoivent l’appui des élus locaux

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement