Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Elus

Paca. La vice-présidente de la région perd sa délégation dans un contexte judiciaire pesant

Publié le 02/06/2009 • Par Emmanuelle Quémard • dans : Régions

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Depuis le 29 mai, le président (PS) de la région Paca gère personnellement la délégation à la politique de la ville. En retirant brusquement cette responsabilité à la députée (PS) des Bouches-du-Rhône, Sylvie Andrieux, Michel Vauzelle a-t-il voulu marquer sa rupture avec sa vice-présidente au moment où la justice doit prochainement se prononcer au terme d’une enquête sur une possible affaire de détournements de fonds publics impliquant des associations présumées fictives dans les quartiers nord de Marseille ?

L’ancien Garde des sceaux estime en tout cas qu’il «souhaite que l’enquête (…) se déroule dans les conditions nécessaires au respect des intérêts de la région et de ses citoyens».
Le président du conseil régional rappelle qu’il a déposé plainte et qu’il «attend de la procédure en cours qu’elle apporte, dans les meilleurs délais, les éclaircissements indispensables pour que la justice passe et que la Région obtienne réparation du préjudice subi».

De son côté, Sylvie Andrieux a une toute autre explication sur la perte de sa délégation. L’élue marseillaise nie farouchement que sa mise à l’écart ait un quelconque rapport avec le contexte judiciaire. Elle affirme qu’il s’agit de la conséquence logique de sa démission de l’institution régionale, décision prise par respect de la loi sur le cumul des mandats et dont elle avait informé téléphoniquement Michel Vauzelle.
L’ex-vice présidente de Paca juge par ailleurs «surprenante» la position de son chef de file. «Je ne suis pas fébrile, affirme-t-elle. Je veux que la lumière soit faite dans cette affaire. Nous avons été abusés, c’est malheureux, il faudra qu’on soit vigilant par la suite.»

700.000 euros détournés et 14 mis en examen
Ce rebondissement politique intervient dans un climat très tendu au sein de l’exécutif régional. Depuis novembre 2007, le parquet de Marseille mène des investigations sur d’éventuels détournements de fonds du conseil régional au profit de responsables associatifs qui ne seraient en réalité que des «prête-noms».
A la tête de «coquilles vides», ces bénéficiaires de subventions émanant de la région, mais également du conseil général des Bouches-du-Rhône, auraient pu être au coeur d’un vaste dispositif visant à «acheter des voix» à l’occasion des derniers scrutins locaux dans les quartiers populaires de la cité phocéenne.

Ces éventuelles malversations, qui porteraient sur un montant total de 700.000 euros, ont d’ailleurs déjà entraîné la mise en examen de 14 personnes. L’une d’elle, employée de la région, était un proche de Sylvie Andrieux et avait en charge la gestion administrative du groupe socialiste au conseil régional.

Thèmes abordés

marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Paca. La vice-présidente de la région perd sa délégation dans un contexte judiciaire pesant

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement