POLICE DU MAIRE

Camping-cars : le numéro d’équilibriste des maires

| Mis à jour le 01/08/2016
Par • Club : Club Techni.Cités

strasbourg.eu

Ils sont des milliers cet été sur les routes de France à prendre leurs vacances dans leur « maison roulante ». En perpétuelle hausse, les camping-caristes sont près d'1,5 million en Europe. Une tendance qui oblige les maires à trouver un équilibre entre accueil touristique et sécurité publique.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Prises d’assaut en été, surtout lorsqu’elles sont balnéaires, les communes doivent gérer le stationnement des camping-cars, en constante augmentation depuis une dizaine d’années. Or, cet accueil touristique se transforme souvent en épineux problème : si les riverains voient les camping-caristes comme des envahisseurs et les commerçants comme des touristes qui ne consomment pas, les camping-caristes sont quant à eux demandeurs de trouver sur le domaine public un endroit pour stationner gratuitement, avec de préférence une vue agréable et pas trop éloigné des centres d’intérêt. Et, parallèlement à cet équilibre instable, des questions de sécurité publique se posent, si bien que les élus locaux n’ont pas d’autres choix que de réglementer le stationnement des camping-cars sur le territoire de leur commune. Non sans mal.

Réglementer le stationnement dans le respect de la loi

De l’interdiction de stationnement partielle à l’obligation d’utiliser les aires d’accueil, les communes ont l’impression d’être toujours sur le fil de la légalité. Pour preuve, les recours contentieux à l’encontre des arrêtés municipaux en la matière se multiplient. Des recours longs et qui coûtent cher aux municipalités. La commune de Damgan (Morbihan), quant à elle, en est sortie la tête haute le mois dernier.

En 2008, cette petite station balnéaire a interdit le stationnement nocturne des « véhicules habitables » sur tout le territoire de la commune, excepté sur son aire d’accueil. De quoi, faire bondir l’association de défense des camping-caristes, le « Comité de liaison du camping-car » qui a demandé au tribunal administratif de Rennes d’annuler l’arrêté municipal pour illégalité. Or, par un jugement du 2 juin 2016, celui-ci a refusé d’ordonner à la municipalité de Damgan de déposer ses panneaux interdisant le stationnement des camping-cars, ainsi que les barres de hauteur empêchant l’accès à certains parkings, les juges estimant que la réglementation ne portait pas « une atteinte excessive à la liberté de stationnement », et ne constituait pas une « interdiction d’une généralité excessive ».

Pour justifier cette décision, le tribunal a en particulier considéré que la commune de Damgan disposait d’une aire d’accueil pour camping-cars et de plusieurs campings. Les juges ont aussi estimé que les camping-cars, en raison de leur gabarit, constituaient une catégorie de véhicules à part entière : la mairie pouvait donc leur destiner une ...

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Techni.Cités pendant 30 jours

J’en profite
Commentaires

1  |  réagir

03/05/2018 05h22 - clauzel

bonjour.
le maire nous fait évacuer au bord du canal il n’ y a pas panneaux mais un arrêt en mairie
merci pour la reponse
monsieur clauzel

Signaler un abus

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Un nouvel indicateur pour mesurer l’effort des collectivités en faveur du vélo

    Combien de kilomètres cyclables pour 100 kilomètres de voirie ? C’est ce que permet de calculer le nouvel indicateur mis au point par l’association Vélo & territoires, appelé « taux de cyclabilité ». Résultat ? 3 % en moyenne nationale, avec des pointes à ...

  • L’IGN ouvre les premières données du projet Lidar HD

    L’acquisition des clichés Lidar est déjà en cours et les premiers jeux de données ont été ouverts, même si le financement complet du dispositif est toujours en construction. La cartographie 3D de l’ensemble du territoire français, hors Guyane, devrait être ...

  • Cyril Luneau : « Simplifier et moderniser les réseaux »

    Orange annonce la fin de la 2G pour 2025 et de la 3G pour 2028. Entretien avec Cyril Luneau, directeur des relations avec les collectivités pour Orange Groupe, qui en explique les raisons. ...

  • 2G, 3G : attention, ça va couper

    Orange a annoncé l’arrêt des réseaux 2G puis 3G en 2025 et 2028. Pour les collectivités, cet état de fait implique de ne plus investir dans ces réseaux et de prévoir le remplacement d’appareils avant leur fin de vie. ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Data visualisation, les agents véritables acteurs de la transformation

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP