Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Intercommunalité

Tours : une communauté de communes va rejoindre l’agglomération

Publié le 03/06/2009 • Par Jean-Jacques Talpin • dans : Régions

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Durant la dernière semaine de mai, les cinq conseils municipaux de la communauté de communes «La Confluence» (13.400 habitants) ont tous voté pour la dissolution de leur structure et leur rattachement à l’agglomération Tour(s)plus.

Chef-lieu et locomotive économique de la CC, Ballan-Miré qui fait partie intégrante de l’aire urbaine a pris l’initiative de cette dissolution. Le nouveau maire de Ballan-Miré, le socialiste Laurent Baumel, élu en mars 2008, souhaite en effet bénéficier des investissements communautaires pour sa commune considérée comme une des plus endettées d’Indre-et-Loire avec une dette globale de 12,7 millions d’euros.
Les quatre autres communes qui avaient le choix entre deux autres CC, le Pays d’Azay-le-Rideau et le Val-de-l’Indre ont elles aussi choisi Tour(s)plus pour la qualité de ses infrastructures.

Forte de 14 communes, l’agglomération de Tours devrait donc accueillir ces cinq nouvelles communes, ce qui en fera une des 15 plus grandes communautés d’agglomérations de France avec près de 285.000 habitants.

Dissolution au 31 décembre ?
Le maire de Ballan-Miré a demandé la dissolution de la Confluence «dans les meilleurs délais». Pour cela, le préfet doit signer un arrêté de dissolution qui prendra vraisemblablement effet au 31 décembre prochain afin de respecter l’année civile, notamment pour des raisons fiscales.
Cet arrêté devrait entériner les clefs de répartition de l’actif et du passif de l’EPCI. Le patrimoine de la CC va en effet être éclaté entre les communes et l’agglomération. Un Sivom temporaire pourrait même être constitué pour gérer ce patrimoine.

marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Tours : une communauté de communes va rejoindre l’agglomération

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement