Risques naturels

Sequana, une bonne préparation à la gestion des inondations ?

| Mis à jour le 22/02/2019
Par • Club : Club Techni.Cités
Sources : Technicités 

Caroline Kim

Un exercice simulant une crue de la Seine, UE-Sequana, a été réalisé du 7 au 18 mars 2016. Quelques mois plus tard, la région parisienne a été réellement touchée par une inondation. En quoi l’exercice de préparation a-t-il été utile à la gestion de crise ? Réponse des principaux intéressés.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

cet article fait partie du dossier

Inondations : apprendre à prévenir et à gérer le risque

La montée de la Seine et de ses affluents en mai-juin 2016 a provoqué l’inondation d’un certain nombre de villes d’Ile-de-France qui avaient participé peu de temps auparavant, avec les préfectures dont elles dépendent, à l’exercice EU-Sequana de préparation à une crue majeure.

D’après Vincent Marchand, directeur de l’association des maires des Hauts-de-Seine, « l’exercice a vraiment permis de tout fluidifier ». Les listes de matériels et les coordonnées ont été mises à jour. « Nous avons pu fournir au préfet très rapidement une liste des péniches », souligne-t-il.

Bonne orchestration des missions en cas de crue

Rafraîchir les informations et clarifier les missions de chacun : c’est aussi le principal point positif que tire d’EU-Sequana Luc Richard ...

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Techni.Cités pendant 30 jours

J’en profite
Références

Fiche technique 

La crue de mai-juin 2016 en Ile-de-France :

  • Fortes pluies du 28 au 31 mai ; pic de crue de Paris dans la nuit du 3 au 4 juin.
  • 466 communes franciliennes ont été reconnues en état de catastrophe naturelle.
  • La région Ile-de-France a établi un plan d’aides d’urgence à la suite de ces intempéries, dont 1 million d’euros pour les communes sinistrées et 1,8 million pour remettre en état les lycées et les îles de loisirs régionales.
Dossier
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Catastrophes naturelles : l’anticipation est vitale

    Plusieurs catastrophes naturelles survenues ces derniers mois sont une conséquence directe du changement climatique. Face à des événements de plus en plus fréquents et sévères, l’urgence est de prioriser les opérations de secours et d’identifier les ...

  • Sur TikTok, des agents territoriaux sans filtre

    Nombre de territoriaux n’hésitent pas à se dévoiler et à se trémousser sur TikTok, réseau social de vidéos très utilisé par les plus jeunes. Une communication plus décontractée que celle des collectivités qui s’y risquent. ...

  • Un retour d’expérience interdisciplinaire suite à l’ouragan Irma

    Dévastée par l’ouragan Irma, la petite île de Saint-Martin a bénéficié d’une "task force" organisée par l’État pour aider à sa reconstruction. Le Cerema analyse ce retour d’expérience dans un projet de recherche. ...

  • Un nouveau service pour la rénovation de l’habitat

    Un parcours usager simplifié pour rénover son habitat ? C’est ce que proposera le service public France Rénov’ dévoilé dans un communiqué du ministère chargé du Logement, et cela à partir du 1er janvier 2022. ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP