logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/454467/les-regions-negocient-avec-letat-pour-transformer-des-lignes-intercites-en-ter/

TRANSPORTS
Les régions négocient avec l’État pour transformer des lignes «Intercités» en TER
Nathalie Da Cruz | A la une | actus experts technique | France | Publié le 22/07/2016

Le secrétaire d'État aux Transports, Alain Vidalies, a présenté la feuille de route pour l'avenir des trains d'équilibres du Territoire (TET), le 21 juillet. Les lignes non stucturantes, qui peuvent être en concurrence avec des TER sur certains territoires, sont appelées à être reprises par les régions. Mais reste à s'entendre sur les conditions de transfert de ces lignes, déficitaires pour la plupart.

Les trains d’équilibre du territoire sont plus communément connus sous le nom commercial « Intercités ». Ayant pour autorité organisatrice (AO) l’Etat, ils font face à une baisse de 20 % de leur fréquentation sur les cinq dernières années, et à un déficit qui ne cesse de se creuser, atteignant aujourd’hui 400 millions d’euros. D’où la volonté de l’Etat de lancer un chantier de « renaissance » des TET.

Une première annonce a donc été faite le 21 juillet : l’Etat reste AO sur trois lignes structurantes pour tout le territoire national, à savoir les axes Paris-Orléans-Toulouse, Paris-Clermont-Ferrand et Bordeaux-Marseille. Un schéma directeur va être défini pour chacune d’elles pour améliorer leur performance.

Par ailleurs, l’Etat maintient sa tutelle sur trois lignes ...

POUR ALLER PLUS LOIN