logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/45401/orleans-prepare-un-budget-de-rigueur/

Orléans prépare un budget de rigueur
Jean-Jacques Talpin | Actualité Club finances | Régions | Publié le 23/09/2010

Le maire veut réduire ses charges de fonctionnement pour maintenir les investissements sans augmenter les impôts.

Les lettres de cadrage que Serge Grouard, le maire (UMP) d’Orléans vient d’adresser à ses services réclament une baisse de 5% de leur budget. Le prochain budget primitif, voté en décembre, sera donc celui de la rigueur, même si Michel Martin, adjoint aux finances, précise que « le budget évoluera un peu moins que l’inflation : le taux sera positif mais inférieur à 0,5% ».

Plusieurs pistes d’économies sont privilégiées : rationalisation des circuits de transports scolaires, baisse de 5% des charges générales, restriction sur l’événementiel, etc.
De même, les subventions aux associations seront réduites de 5%, même si la stabilité est assurée pour les structures sociales comme le CCAS.

Limite de + 0,5 % pour les frais de personnel
« Si on fait un effort, explique le maire, tout le monde doit faire un effort. Ce petit effort va nous éviter de faire un gros effort dans quelque temps. Ce serait plus facile de faire de la démagogie électorale».
De même, les frais de personnel ne progresseront pas au-delà de 0,5% et intégreront le nouvel accord salarial conclu l’an passé. « Les effectifs connus permanents seront maintenus », affirme l’adjoint aux finances qui répond à l’opposition socialiste déjà montée en première ligne pour dénoncer le non-renouvellement des contrats de personnels non-titulaires.

Cette rigueur devrait permettre à la ville de satisfaire ses trois priorités : stabilité de la fiscalité, des emprunts et des investissements. À mi-temps de son mandat, le maire veut en effet maintenir en 2011 un haut niveau d’investissements (45 à 50 millions d’euros) avec plusieurs grands projets urbains.