Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Qualité de vie au travail

La « mobilité préventive » contre l’usure professionnelle

Publié le 22/07/2016 • Par Solange de Fréminville • dans : Actu expert santé social, France, Toute l'actu RH

road elements
baoyan - Fotolia
Deux équipes au sein de la DRH élaborent un dispositif destiné à favoriser les mobilités professionnelles avant que les agents ne soient usés par leur métier.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Pour prévenir l’usure professionnelle, Toulouse a décidé d’employer les grands moyens. Car l’amélioration des conditions de travail est cruciale, mais ne suffit pas.

« Les facteurs de pénibilité sont multiples et complexes. Quand on a mécanisé la collecte des déchets, on n’a pas tout résolu, loin de là », souligne Karine Viacroze-Perrin, responsable du pôle « santé et qualité de vie au travail » (QVT), au sein de la direction des ressources humaines mutualisée.

D’autant que des facteurs structurels s’en mêlent, intrinsèques aux métiers ou aux modes de vie. « Il arrive que les personnes soient usées dès la quarantaine, en partie à cause de notre sédentarité qui nous rend sans doute moins résistants. Il y a aussi des facteurs d’usure psychique : les uns font un métier qu’ils n’ont pas choisi, d’autres travaillent dans le social et ont la charge d’enfants ou de personnes âgées », observe Karine Viacroze-Perrin.

Politique de long terme

Tout en conduisant le chantier de la prévention des ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Régions

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Accompagner au plus près les entreprises locales grâce au numérique

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La « mobilité préventive » contre l’usure professionnelle

Votre e-mail ne sera pas publié

Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement