Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Transports

Alsace. Vallées vosgiennes : Les élus alsaciens ne supportent plus les camions

Publié le 03/06/2009 • Par Didier Bonnet • dans : Régions

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La colère gronde chez les élus alsaciens des vallées vosgiennes de Ste Marie-aux-Mines, Schirmeck, le Bonhomme, St Amarin, etc. Huit mois après la réouverture du tunnel Maurice Lemaire à Ste Marie-aux-Mines, le nombre de poids lourds traversant le massif via les routes des cols est resté le même, soit environ 4 000 par jour en moyenne contre à peine 150 dans le tunnel.
Selon les élus, c’est le tarif trop élevé du péage réclamé par la SANEF qui dissuade les transporteurs d’emprunter l’ouvrage entièrement remis aux normes les plus récentes. La société d’autoroutes justifie ses choix à la fois par ses soucis de rentabilité à long terme et par la durée normalement longue où le trafic évolue des routes habituelles vers un ouvrage nouveau.

Ce sont ces logiques qui sont contestées par les collectivités, qui estiment au contraire qu’il faudrait attirer les poids lourds par un tarif promotionnel afin de les dissuader d’emprunter les axes traversant les villages de montagne. Ils font appel à l’Etat pour qu’il les appuie dans leur bras de fer avec la SANEF.
Plusieurs élus ont annoncé qu’ils n’accepteraient pas de laisser passer le premier anniversaire de la réouverture du tunnel, en septembre, sans avoir de solution : ils réclament notamment des interdictions de circulation. Par le passé, plusieurs actions de blocage des routes ont été réalisées.

marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Alsace. Vallées vosgiennes : Les élus alsaciens ne supportent plus les camions

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement