Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Fonction publique

Discriminations : de fortes inégalités persistent dans la fonction publique

Publié le 12/07/2016 • Par Agathe Vovard • dans : A la une, A la Une RH, Actu expert santé social, France, Toute l'actu RH

justice
yuliaglam - Fotolia.com
Le professeur d'économie de l’université Paris-est Marne la Vallée, Yannick L’Horty, a remis au Premier ministre, en présence d’Annick Girardin, son rapport sur les discriminations dans l’accès à la fonction publique commandé à l’issue du comité interministériel à l'égalité et à la citoyenneté du 6 mars 2015. Les constats ne sont pas très reluisants. La fonction publique n’est pas exempte d’inégalités, et est parfois même encore plus inégalitaire que le secteur privé…

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le rapport de Yannick L’Horty remis au Premier ministre le 8 juillet 2016 est sans appel. « La fonction publique ne reflète pas la société. Le profil des agents de l’Etat et des collectivités territoriales n’est pas celui de la moyenne des français », peut-on lire dès l’introduction.

Il note d’abord une recrudescence des inégalités sociales dans l’accès à l’emploi public. Les enfants d’agents publics sont surreprésentés dans les recrutements. Alors que les enfants de cadres du public représentent 2,6 % des actifs occupés, ils constituent 10 % des cadres de la fonction publique d’État, soit quatre fois plus. Un tiers des agents de la FPE sont des enfants de fonctionnaires et cette proportion s’élève à mesure que l’on monte dans la hiérarchie…

Les descendants d’immigrés sont par ailleurs sous-représentés dans la fonction publique. Ils ont 8 % de chances en moins d’occuper un emploi public que les natifs.

De « fortes inégalités » ont également lieu dans les ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Références

Le rapport complet

Cet article est en relation avec le dossier

3 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

L’iPad au service des collectivités

de COMPUTACENTER

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Discriminations : de fortes inégalités persistent dans la fonction publique

Votre e-mail ne sera pas publié

Budgetman

13/07/2016 08h35

Encore une fois, un rapport à charge contre la fonction publique. Bourdieux dans sa theorie sur la reproduction sociale a deja etudie ce phenomene valable pour toute les csp et corps de metier (cf. un exemple celebre le fils prost qui fait de la course auto ou le fils d eglesias qui est chanteur etc…). En quoi un fonctionnaire serait il different. Nous vivons dans une societe ou tout le monde prone l egalite mais ou chacun defend ses privileges. On compare encore le secteur public avec le prive, mais etrangement dans cet article, on ne compare pas la remuneration… à charge contre la FP, c est un fait. Plus qualifie, c est normal, monsieur le rapporteur avez vous deja passe un concours de catg a ou a+ il faut des armes pour se battre. 63 pour 100 de femmes, donc le secteur public n embauche que peu de femmes… c est discriminant. Policier non discrimine, normal, c est un emploi avec obligation de concours!! Encore un rapport qui n a de merite que d avoir fait travailler qqls personnes et contribuer ainsi a ne pas faire augmenter les chiffres du chomage. Sur les propositions de la ministre, cela sent le rechauffe, il y a un manque d idees nouvelles.

Zénon

13/07/2016 10h11

Les concours sont ouverts à tous ,sans discrimination .L’anonymat des écrits garantit une objectivité totale. Que des qualités d’expression et de comportement puissent intervenir à l’oral n’a rien de contestable ,ces aptitudes interviennent dans la pratique professionnelle.

fred

13/07/2016 10h37

A chaud je suis surpris de ce que je viens de lire…
Les enfants de fonctionnaires sur-représentés ? L’entrée (et notamment en FPE) se fait sur concours et non sur entretien d’embauche ! Regardons donc les entreprises du secteur privé, l’étude serait intéressante !
Des fonctionnaires descendant d’immigrés … ? Mais sur quelle base a été faite cette analyse ? Il n’est pas indiqué dans le dossier d’un agent public fils d’immigré ou non …
Une étude assez surprenante dans ses critères d’analyse !

Commenter
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement