Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Développement local

« Les territoires souffrent de politiques événementielles pauvres »

Publié le 06/07/2016 • Par Caroline Garcia • dans : Dossiers d'actualité, France

festival AMBiance
Collectif des festivals
La culture, le sport et autres manifestations mettant en avant le patrimoine d’un territoire permettent de valoriser une destination auprès de touristes étrangers. Pour l’universitaire Olivier Bessy, auteur de « L'innovation dans l'événementiel sportif - De l'attractivité touristique au développement territorial », ces évènements doivent s’intégrer dans une stratégie de long terme, adaptée à chaque territoire.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

En quoi l’événementiel accompagne la stratégie touristique internationale d’un territoire ?

Un festival, une course, un évènement, qui valorise le patrimoine local constituent des atouts pour des touristes étrangers en quête d’une destination. Et si les collectivités ne peuvent pas s’associer à toutes les initiatives, lorsqu’un projet cohérent correspond à leur identité, à leur projet de développement, elles ne doivent pas hésiter ! Ces rendez-vous endogènes mettent en valeur la géographie, la culture ou l’histoire du territoire et permettent de s’adresser à une clientèle ciblée. Ce n’est pas le cas des grandes compétitions internationales, à l’image du championnat d’Europe de football, l’Euro, qui n’est pas récurrent ou du Tour de France, dont le parcours évolue chaque année et qui représente de façon globale une vitrine pour le pays.

Lire aussi :

Euro 2016 et tourisme : opération reconquête

De nombreux événements culturels ou sportifs sont organisés à travers le pays, sans que l’on parvienne toujours à distinguer leurs qualités. Comment se différencier dans ce contexte ?

Les territoires souffrent de politiques événementielles pauvres, où des manifestations sportives et culturelles peinent à progresser, faute d’un soutien solide. Or pour attirer des touristes, pour bâtir une notoriété suffisante pour traverser les frontières, il est nécessaire de s’inscrire dans la durée pour pouvoir anticiper, ne serait-ce que sur la communication. Les territoires peuvent également saisir cette ...

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec le dossier

Thèmes abordés

1 Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Les territoires souffrent de politiques événementielles pauvres »

Votre e-mail ne sera pas publié

léo

02/08/2018 10h08

D’accord avec le fond de l’article, mais l’auteur avance des éléments avancés qui s’averèrent particulièrement faux et une correction doit s’établir.

En effet, l’escalade n’est pas une pratique « en déclin ». Les salles d’escalade artificielles fleurissent en France et en Europe et rencontrent un franc succès. La Fédération Française de Montagne et d’Escalade a enregistré entre 2004 et 2014 une augmentation de +37% de licenciés. Ce sport est desormais une discipline Olympique qui est programmée au JO de Tokyo en 2020.

Il est certain que cette dynamique profite déjà à l’alpinisme. De plus, cela fait plusieurs années que les nouvelles pratiques de glisse en ski et en surf s’affranchissent du cadre donné par la piste et tendent vers l’alpinisme.

Le trail s’est affirmé comme une pratique majeure mais il est aussi probable qu’il y ait un phénomène de bulle marketing derrière cette activité… Je vous propose qu’on en reparle dans quelques années pour voir si il y autant de trails organisés en France et si les rayons des magasins sont aussi fournis qu’aujourd’hui en la matière…

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement