logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/451618/la-ville-de-montpellier-experimente-une-nouvelle-organisation-du-nettoyage-dans-les-ecoles/

FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE
La Ville de Montpellier expérimente une nouvelle organisation du nettoyage dans les écoles
Solange de Fréminville | Régions | Toute l'actu RH | Publié le 04/07/2016 | Mis à jour le 05/07/2016

Depuis un an, la municipalité montpelliéraine mène une expérimentation dans huit groupes scolaires afin d’améliorer les conditions de travail des agents d’entretien et d’optimiser l’organisation du nettoyage. Certains points de la démarche suscitent des réticences.

La Ville de Montpellier expérimente depuis la rentrée 2015 une nouvelle organisation du nettoyage qui s’est étendue à 8 groupes scolaires au fil de l’année et continuera de se déployer en 2016-2017. L’initiative suscite des réactions mitigées de la part des agents, au point que tous les syndicats, UNSA, FO, CFDT, CGT, Sud, sont montés au créneau ces derniers mois pour contester ou négocier certains points de la réforme en cours, tout en reconnaissant l’intérêt de la démarche.

Diminuer l’absentéisme

Sous le projet d’« optimisation de la fonction entretien », la mairie a engagé trois chantiers qui concernent quelques dizaines d’agents chargés de l’entretien et de la restauration scolaire (AERS), tout en ayant un impact sur d’autres emplois. L’enjeu majeur : diminuer l’absentéisme. Ernst & Young a mené une étude sur le sujet en 2014, présentée au conseil municipal du 18 juin 2015. « Elle a mis en évidence le matériel obsolète, la pénibilité, la fatigue des agents et l’importance ...