Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Acteurs du sport

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Acteurs du sport

Sport

Ces petites villes qui se paient le Tour de France

Publié le 01/07/2016 • Par David Picot • dans : Actu expert acteurs du sport, France

Passage du Tour de France à Saint-Fargeau dans l'Yonne en 2009.
Passage du Tour de France à Saint-Fargeau dans l'Yonne en 2009. Flickr CC by sa JPC24M
Evénement sportif majeur en termes de notoriété et d’audience, le Tour de France cycliste (2-24 juillet 2016) ne snobe pas pour autant les petites communes. Illustration encore cette année avec plusieurs d’entre elles qui, au milieu de grandes agglomérations, s’invitent sur la carte. Le plus souvent portées par un vrai projet de territoire.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

« Toutes les communes doivent pouvoir rêver de recevoir le Tour de France. » Sous-entendu, même les plus petites. Responsable des relations extérieures à la direction du cyclisme d’Amaury Sport Organisation (ASO), propriétaire de la Grande Boucle, Cyrille Tricart y veille particulièrement. Cette année, plus de la moitié (17) des 30 villes françaises de départ ou d’arrivée comptent moins de 10 000 habitants. Contre 9 l’an passé. Dans le lot, des cas à part bien sûr comme le Mont-Saint-Michel et ses 44 résidents, site majestueux du grand départ ce 2 juillet, Vallon-Pont d’Arc où se situe la réplique de la grotte de Chauvet, sans oublier quelques stations renommées de sports d’hiver, des Alpes, des Pyrénées ou du Massif Central.

Pour bien d’autres, dépourvues d’accroche touristique majeure mais ambitieuses sur ce plan, il a d’abord fallu s’extirper de la masse des 250 collectivités qui postulent à chaque édition. Ensuite, s’acquitter des droits d’entrée fixés à 65 000€ HT pour un départ et 110 000€ HT pour une arrivée. Cyrille Tricart ajoute qu’« il convient d’ajouter au moins la même somme en dépenses annexes »: communication, aménagements divers (salle de presse, parkings…), protection civile, barriérage sur 4 km, branchements nécessaires à la fourniture d’eau et/ou d’électricité, remise en état… « Il aurait été impensable de s’aligner sans le soutien du Conseil départemental du Cantal et celui de la Communauté de Communes du bassin d’Aurillac (CABA) », résume Michel ...

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Acteurs du sport

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club acteurs du sport pendant 30 jours

J’en profite
1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Acteurs du sport

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Ces petites villes qui se paient le Tour de France

Votre e-mail ne sera pas publié

guerin marc

11/07/2016 01h15

Je trouve assez bien que l’assemblée des départements de France (ADF) aide à financer des aménagements nécessaires à de grands événements comme le Tour de France, d’autant que ces aménagements ne seront pas détruits après le passage du tour. Cependant réaliser des aménagements qui pourraient être intéressants si les précautions étaient prise pour 1 manifestation, sans même regarder les conséquences qui vont pourrir la vie des habitants de la commune pendant des années est inacceptable. Pourquoi ne pas faire les choses correctement?

Commenter
Club Acteurs du sport

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement