Pollution

Délivrance des certificats qualité air

Par • Club : Club Techni.Cités

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Un décret et deux arrêtés concernent le certificat qualité air. Le décret modifie le code de la route pour préciser :

  • le type de véhicules concernés par le certificat qualité de l’air ;
  • les critères pris en compte pour classer chaque véhicule dans la catégorie de certificat qualité de l’air correspondante ;
  • les modalités de demande et de délivrance, avec la possibilité pour l’Etat ou son prestataire, de mettre en œuvre une redevance afin de couvrir les frais engendrés par le service d’émission et de délivrance des certificats.

Il s’adresse notamment aux particuliers, entreprises et autres organismes souhaitant que leur véhicule soit identifié en fonction de sa contribution à la pollution atmosphérique et de sa sobriété, pour respecter d’éventuelles conditions particulières de circulation ou de stationnement décidées par les autorités compétentes en matière de police de circulation (ex. : circulation dans des zones à circulation restreinte telles que prévues à l’ article L. 2213-4-1 du code général des collectivités territoriales).

Un arrêté relatif aux modalités de délivrance et d’apposition des certificats qualité de l’air identifie l’Imprimerie nationale comme le service de délivrance des certificats qualité de l’air et lui permet pour cela d’accéder aux informations nécessaires du système d’immatriculation des véhicules. Cet arrêté fixe également l’adresse internet du service de délivrance des certificats qualité de l’air et définit les modalités selon lesquelles ce certificat doit être apposé sur le véhicule.

Un second arrêté fixe le montant de la redevance pour l’obtention d’un certificat qualité de l’air à 3,70 euros toutes taxes comprises, auxquels s’ajoute le coût de l’affranchissement pour l’envoi postal du certificat qualité de l’air.

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • « Il faut casser les monopoles des plateformes numériques »

    Pierre Musseau est aux premières loges pour mesurer les conséquences des disruptions en matière de mobilité dans l’espace urbain. En première ligne, aussi, pour observer lucidement comment des véhicules autonomes peuvent s’insérer dans la ville. Car le ...

  • Les animateurs Papi montent un salon de l’inondation

    Clapets anti-retour, batardeaux : les dispositifs anti-inondation restent méconnus des particuliers. Le syndicat des eaux et de l’assainissement Alsace-Moselle organise donc un salon où les habitants des zones inondables peuvent les découvrir auprès des ...

  • Mobilités : quatre enjeux clés de la LOM

    Alors que le projet de loi d'orientation sur les mobilités doit commencer son parcours au Sénat le 6 mars prochain, nous avons profité de l'audition de la ministre des Transports au Sénat le 13 février pour identifier 4 sujets clés sur lesquels les parlementaires ...

  • Comment gérer les indemnités de fin de contrat des contractuels

    Les règles applicables aux agents contractuels ont été toilettées par la loi du 20 avril 2016 relative à la déontologie et aux droits et obligations des fonctionnaires. La gestion des agents contractuels, par ailleurs, comprend en effet un certain nombre de ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP