logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/450917/le-brexit-un-signal-dalarme/

[ÉDITORIAL] VILLES MOYENNES
Le Brexit, un signal d’alarme
Delphine Gerbeau | France | Publié le 01/07/2016 | Mis à jour le 29/06/2016

Le vote des Britanniques en faveur du «Brexit», le 23 juin 2016, a été marqué par de fortes oppositions géographiques. Les territoires en bordure des grandes métropoles ont ainsi majoritairement voté pour le «Leave». Un signal d’alarme pour la classe politique française.

De fortes oppositions, très visibles géographiquement, ont marqué le vote pour le « Brexit », le 23 juin 2016. Un signal d’alarme pour la classe politique française, puisque ce sont les territoires situés aux lisières des grandes métropoles, touchés par une décroissance démographique et un certain déclin économique, qui ont majoritairement voté pour le « Leave ».

Le même type de territoires qui, en France, lors des dernières élections locales ou nationales, ont exprimé un vote extrême plus fortement qu’ailleurs. Cette France des villes moyennes, dont un certain nombre d’indicateurs – hausse de la vacance commerciale, comme l’atteste la dernière étude de la fédération Procos ; vacance dans le logement tant public que privé, sur laquelle l’Union sociale pour l’habitat tente depuis plusieurs mois d’attirer l’attention des pouvoirs publics ; déclin démographique… – démontre la détresse croissante.

Territoires en décroissance

La politique des métropoles serait, pour certains, l’un des ...