Espaces verts

33 terrains de football en zéro phyto depuis 2013

Par • Club : Club Techni.Cités
Sources : Technicités 

Ville Pontivy

Le service espaces verts de Pontivy pratique le zéro phyto depuis 2013 sur les terrains de football. Rôdé et efficace.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

En application la loi Labbé de 2014 et par anticipation de la loi de transition énergétique pour la croissance verte de 2015, la ville de Pontivy (Morbihan) a décidé dès à présent de maîtriser les solutions pour les espaces plus complexes du type terrains de football.

Éviter les plantes indésirables

« Nos trente-trois terrains de football enherbés (dont un d’honneur) sont en zéro phyto depuis déjà 2013 », rappelle Daniel Trémureau, responsable des services espaces verts de la ville.

à lire aussi
Football : bassin-versant…1 – pesticides…0

Sur les dix-neuf terrains de football à onze, l’entretien est plus soigné. Une fertilisation organique (algues, rejets de laine de mouton et tourteaux) est pratiquée environ huit fois par an pour éviter les trous et obtenir de l’herbe bien verte : l’hiver avec plus de phosphore et de potasse, le printemps avec plus d’azote.

Des actions mécaniques (décompactage, aération, carottage avant resemis…) favorisent l’enracinement et la pérennité du ...

Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

Déjà abonné ? Identifiez-vous
+
Mot de passe oublié ?
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, profitez de l’offre découverte 30 jours gratuits !

Offre découverte
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

ABONNEZ-VOUS
Références

Fiche technique

  • L’entretien des 33 terrains de football de Pontivy nécessite par an : 3 100 heures de travail dont 150 heures de décompactage ; 186 000 € HT (12 % du budget espaces verts) pour 24 terrains (masse salariale + intrants et fournitures + contrat éclairage) ; 12 000 euros d'arrosage intégré programmé pour deux terrains (avec arrosage économe en deux à trois fois la nuit) ; 3 agents en équivalents-temps plein.
  • Contact : Daniel Trémureau, responsable service espaces verts Pontivy, 02 97 25 22 20.
cet article est en relation avec
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Quand la remise en cause de la taxe carbone questionne le fonds chaleur

    Bousculé par les baisses de coût du gaz et par la remise en cause de la trajectoire de la contribution climat-énergie, le monde de la chaleur renouvelable a peur de ne pas profiter longtemps de la hausse annoncée du fonds chaleur. À moins de relancer la taxe ...

  • Le service public forestier s’est-il perdu dans les bois ?

    L’Office national des forêts (ONF) est au bord du gouffre financier. Pour trouver des solutions, la Fédération nationale des communes forestières s’apprête à publier un manifeste. Un rapport sénatorial est aussi sorti début juin. Mais surtout, depuis des ...

  • Karos trace sa route dans les marchés publics

    La société Karos Territoires vient d’intégrer le catalogue de la Centrale d’achat des transports publics. Qu’est-ce que cela change pour l’opérateur de covoiturage domicile-travail et pour les collectivités territoriales ? Explications. ...

  • Loi Notre : le transfert des compétences eau est enfin assoupli

    L'avant-projet de loi « engagement et proximité » prévoit de revenir enfin sur l'un des irritants de la loi Notre : le transfert obligatoire des compétences eau et assainissement au niveau intercommunal. Pour répondre à la grogne des élus, de nouvelles ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP