Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Finances

Les départements face à toujours plus de dépenses sociales

Publié le 21/06/2016 • Par Isabelle Raynaud • dans : A la une, A la Une finances, Actu expert santé social, Actualité Club finances, France

euro-argent-calculette
WerbeFabrik / Pixabay PublicDomain
L'Observatoire national de l'action sociale (Odas) présentait ce 21 juin son enquête annuelle sur les dépenses sociales des départements. Alors que la recentralisation du RSA n'est toujours pas actée, c'est le soutien aux personnes âgées dépendantes qui pourrait être la nouvelle épine dans le pied des territoires.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

« L’inquiétude persiste », titre cette année l’Observatoire national de l’action sociale (Odas). La situation financière des départements reste en effet précaire, du fait de l’explosion des dépenses sociales, qui représentent toujours 65% des dépenses totales de ces collectivités. La charge nette relative aux dépenses sociales a augmenté, sur la période 2010-2015, deux fois plus vite que l’ensemble des autres dépenses des collectivités : +25% contre +11%. Les départements doivent donc revoir à la baisse, voire abandonner, d’autres politiques (soutien aux communes, subventions aux associations…), y compris dans le domaine social, notamment sur les politiques de prévention.

Mais, contrairement au bilan de l’an dernier, la présentation des données pour 2015 s’est faite sans le discours catastrophique sur la mort programmée de l’échelon départemental.

A lire aussi :

  • Le coût du RSA, cause d’accroissement des inégalités entre départements

« En 2015, les département s’en sont ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite

Cet article est en relation avec le dossier

2 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Accompagner au plus près les entreprises locales grâce au numérique

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les départements face à toujours plus de dépenses sociales

Votre e-mail ne sera pas publié

pov citoyen

22/06/2016 07h44

Encore plus d’argent à donner à ceux qui en ont besoin et moins vers les dépenses électoralistes ! Que c’est dur d’être élu…

pascalcostetoomuch

22/06/2016 11h51

Je m’interroge tout de même sur la réalité des chiffres et le discours catastrophique énoncé depuis le changement de majorité de nombreux Département en mars 2015. Si l’on prend l’exemple de la Corrèze, où le Département ne verse plus le RSA à la CAF, le nombre de bénéficiaires est resté stable avec une augmentation d’à peine 4,13% en 2015. Comment expliquer que la majorité précédente parvenait à boucler son budget ? Il y a dans tout cela une bonne dose de manipulation et de basse politique. On peut en revanche se demander où va réellement l’argent.

Commenter
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement