logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/448791/la-question-du-temps-de-travail-exige-une-vraie-vigilance-claudie-coste-unsa-territoriaux/

FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE
« La question du temps de travail exige une vraie vigilance » – Claudie Coste (Unsa-Territoriaux)
Agathe Vovard | France | Toute l'actu RH | Publié le 15/06/2016

Lors de son quatrième congrès du 7 au 9 juin, à Périgueux, Claudie Coste, membre du secrétariat fédéral depuis 2012, a succédé à Catherine Guérin à la tête de l’Unsa-Territoriaux. A 38 ans, la nouvelle secrétaire générale qui était attachée principale chargée de formation au conseil régional Rhône-Alpes Auvergne, a été élue à près de 83 % des suffrages.

Quelles résolutions avez-vous prises au congrès de Périgueux ?

Le fil rouge, c’est la défense du statut. Nous avons peur des différentes attaques qui lui sont faites par les supposés candidats à la présidentielle qui évoquent une CD-isation de la fonction publique.

Nous avons aussi beaucoup débattu sur le protocole Parcours professionnels, carrières et rémunérations (PPCR). Nous en sommes signataires et l’avons défendu avec des motifs de satisfaction, notamment sur le basculement d’une partie des primes dans le traitement, ce qui permettra d’inclure ces primes dans le calcul de la retraite. Autre élément positif, les perspectives de déroulement de carrière.

Mais nous restons en alerte, notamment pour les agents de maitrise. Nous avions mis beaucoup d’espoir sur leur passage en catégorie B. Or même s’ils accèdent à des grilles similaires aux B, ils resteront en catégorie C. C’est une petite déception.

La dynamique des élections professionnelle de décembre 2014 où l’Unsa a été ...