logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/448736/les-scot-une-autre-facon-de-faire-de-la-politique/

AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE
Les SCoT, une autre façon de faire de la politique
David Picot | actus experts technique | France | Publié le 15/06/2016

Du projet réglementaire à la stratégie de territoire. Selon les cas, les schémas de cohérence territoriale (SCoT) vivent ou s’apprêtent à vivre une phase de transition, tout en continuant à cultiver modestie et discrétion politiques. C’est en effet l’un des nombreux enseignements tirés d’une étude présentée aux 11e Rencontres nationales des SCoT, les 9 et 10 juin, à Nevers (Nièvre).

« Notre objectif était de mettre des mots sur l’ADN des SCoT », expliquait Michel Heinrich, le président de la Fédération nationale des SCoT (FédéSCot), le 9 juin 2016. Il fait référence à une étude commandée par ses soins en mai 2015. Intitulé « SCoT et territoires : Quels acquis ? Quelles perspectives ? ». Cette « recherche-action » – comme l’appelle ses auteurs – a été confiée à deux équipes complémentaires : celle du politiste Alain Faure, du laboratoire CNRS-PACTE de Grenoble, spécialisée en politique publique et territoires et celle du géographe Martin Vanier, à la tête du cabinet d’études Acadie (Paris). Au total, plus de 100 personnes ont été interrogées, au sein de 60 SCoT.

Entre OPNI et Tigre de papier…

Un an plus tard, les gènes ont parlé. Le caryotype a même été présenté aux 350 participants (élus, techniciens, partenaires) des 11e Rencontres nationales des SCoT, les 9 et 10 juin, à Nevers (Nièvre). Que montre-t-il ? Des… « OPNI pour Objets politiques non-identifiés », comment les a décrit Alain Faure, entre impertinence et provocation. Lequel parle aussi de « tigres de papier » ! Il poursuit : « nous voulions d’abord comprendre comment autant d’intensité et de puissance de réflexion internes étaient si peu mis en évidence sur la scène extérieure ». Selon lui, les SCoT auraient ainsi « un problème d’affichage, si important dans le jeu politique ».

Passionné de rugby, Alain ...

POUR ALLER PLUS LOIN