logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/447035/ces-collectivites-qui-se-battent-pour-ameliorer-leurs-eaux-de-baignade/

DATA
Ces collectivités qui se battent pour améliorer leurs eaux de baignade
Sylvie Luneau | A la une | actus experts technique | France | Publié le 21/06/2016 | Mis à jour le 20/06/2016

Selon un rapport publié récemment par l’Agence européenne de l’environnement (AEE), 96,1 % des eaux de baignade de l’Union européenne sont de qualité au moins suffisante. En France, les collectivités qui ont des eaux de baignade de mauvaise qualité se battent pour inverser la tendance. Un combat souvent de longue haleine

Les Européens ont de la chance : ils disposent de 21 500 plages, qui sont contrôlées et passées au crible de  l’Agence européenne pour l’environnement dans son classement 2015. Et sur ce total, pas moins de 3 300 se situent en France, eaux douces et marines confondues.

Avant de voir ce que dit ce classement, rappelons que depuis 2013 (conformément à la réglementation en vigueur depuis 2013  (1) ), ce classement s’appuie sur 4 années de données (2012 à 2015).

Au niveau européen, les résultats s’améliorent entre 2014 et 2015 : 125 sites de baignade ont en  effet vu leur qualité de l’eau  passer d’insuffisante à suffisante ou plus (+ 0,9 % par rapport à 2014). Cependant, l’objectif fixé de 100 % des plages de l’UE de qualité au moins « suffisante » (2) en 2015 n’est pas atteint.

 

 

La France compte 76% de ses eaux classées en excellente qualité, 15,1% en bonne qualité, 4,2% en qualité suffisante, 2,8 % en qualité insuffisante (95 sites) et 1,9 % de classification ...

POUR ALLER PLUS LOIN