Déchets

Gaspillage alimentaire : de quoi parle-t-on ?

| Mis à jour le 07/06/2016
Par • Club : Club Techni.Cités

Patryssia - Fotolia

La France s'est engagée dans un plan national de lutte contre le gaspillage alimentaire. Mais pour évaluer l'impact de cette politique, il faut savoir de quoi on parle et quel est l'état des lieux initial. C'est l'objet d'une étude de l'Ademe parue le 26 mai dernier : quantifier et qualifier, comprendre les responsabilités de chacun, identifier les pistes de progrès au travers d'initiatives.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire a fixé comme objectif de réduire de moitié le gaspillage alimentaire à l’horizon 2025 et, pour ce faire. Une loi (n° 2016-138 du 11 février 2016) a été adoptée : elle précise un certain nombre de mesures pour réduire et gérer ce gaspillage. Mais pour atteindre cet objectif de réduction, encore faut-il connaître les quantités gaspillées et figer un état « zéro » à partir d’un état des lieux.

C’est bien l’objet d’une étude de l’Ademe portant sur « l’état des lieux des pertes et gaspillages et de leur gestion par étapes de la chaîne alimentaire ». Réalisée par NCOME consulting – AK2C a été présentée le 26 mai 2016 : qualifier et quantifier ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Techni.Cités pendant 30 jours

J’en profite
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • LOM : les sources de financement de la mobilité

    La loi d’orientation des mobilités (LOM) du 24 décembre 2019 a revu en profondeur la gouvernance en actant le passage d’une politique des transports orientée vers les grands projets à une politique des mobilités. Cette deuxième analyse consacrée à la LOM ...

  • Zéro artificialisation nette : « L’Etat prend une position de contrôle »

    Objectif zéro artificialisation nette, position de l'État, politique d'aménagement… Entretien avec Philippe Schmit, secrétaire général de l’Assemblée des communautés de France (AdCF). ...

  • Zéro artificialisation nette, un objectif flou

    Introduit par le plan national biodiversité, l’objectif de zéro artificialisation nette n’en est qu’à ses prémices. Extrêmement transversale, son application interroge autant sur la mesure de l’artificialisation que sur l’ambition du dispositif. ...

  • Ces territoires innovants dans la collecte sélective

    Quinze nouveaux lauréats ont été désignés pour la 2e phase de l’appel à manifestation d’intérêt « collectes innovantes ». Citéo cherche à dynamiser et renouveler le geste de tri avec un budget de 6 millions d’euros. ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP