logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/446514/deserts-medicaux-la-france-entiere-est-concernee/

SANTÉ
Déserts médicaux : « la France entière est concernée »
Catherine Maisonneuve | Actu expert santé social | France | Publié le 06/06/2016 | Mis à jour le 05/12/2018

Le conseil national de l'Ordre des médecins a publié le 2 juin son 10e Atlas national de la démographie médicale. Pas d'inversion de la courbe, la désertification va continuer jusqu'en 2025.

Les statistiques de l’Ordre sont toujours présentées en entonnoir  : d’abord le nombre d’inscrits soit 285 840 médecins au 1er janvier 2016, puis les actifs soit 215 583, enfin les médecins dits « à activité régulière », c’est-à-dire hors médecins remplaçants ou temporairement en inactivité, soit 198 144. Ce sont évidemment ces derniers qui font la réalité du terrain.

Sur 10 ans, si le nombre de médecins en activité régulière se maintient (-0,4%), le nombre de médecins retraités est en forte augmentation (+87,7%). Ils sont désormais 70 257 médecins retraités inscrits à l’Ordre.

Un nombre stable de spécialistes

Les spécialités médicales (hors médecine générale puisque, rappelons-le, il s’agit d’une spécialité) et chirurgicales voient, dans l’ensemble, leurs effectifs augmenter.

L’Ordre recense 85 064 spécialistes en activité régulière, soit une augmentation de 7% des effectifs depuis 2007. La tendance à la hausse devrait se confirmer jusqu’en 2025 ...

REFERENCES