Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Déchets

Strasbourg veut profiter de ses canaux pour transporter les déchets

Publié le 09/09/2010 • Par Didier Bonnet • dans : Régions

La Communauté urbaine de Strasbourg (CUS) étudie, dans le cadre du contrat de projet Etat-région, l’opportunité de transférer de la route vers la voie d’eau environ 70.000 de déchets ménagers, soit 40 % de ce que la collectivité envoie vers son usine d’incinération des ordures ménagères.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

L’usine d’incinération des ordures ménagères de la Communauté urbaine de Strasbourg (CUS) étant située en bordure des canaux du port fluvial, l’idée d’emmener les déchets par bateau a germé. Un canal au gabarit Freyssinet, pouvant faire circuler des péniches de 240 tonnes, traverse l’agglomération. Il faudrait créer à Vendenheim, au nord de la CUS, un centre de regroupement de déchets et la mise des conteneurs sur des péniches.

Première étape de l’étude, la création d’un bateau adapté au gabarit Freyssinet et capable d’embarquer entre 16 et 20 conteneurs ISO. « Cette phase est un succès », a confié le 8 septembre 2010 Serge Foresti, directeur de l’Environnement à la CUS. « Reste maintenant à valider l’intérêt écologique, technique et pratique en regard du surcoût que ce nouveau système va engendrer en raison notamment de la rupture de charge à Vendenheim puis du déchargement des conteneurs à l’usine d’incinération ».

« Le résultat de cette étude sera connu avant la fin de l’automne. En cas de réponse positive, VNF a prévu de proposer cette solution aux nombreuses villes françaises traversées par des canaux Freyssinet », poursuit Serge Foiresti. Une éventuelle démultiplication du principe aurait également un impact sur les coûts de la péniche « spéciale déchets » à créer pour l’occasion.

Régions

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : manager les agents publics à l'heure du confinement

de La Rédaction de La Gazette

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Strasbourg veut profiter de ses canaux pour transporter les déchets

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement