logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/444288/a-nancy-un-mode-de-garde-pour-aider-les-parents-en-horaires-decales/

PETITE ENFANCE
A Nancy, un mode de garde pour aider les parents en horaires décalés
Rouja Lazarova | Régions | Publié le 03/06/2016

Le dispositif « arc-en-ciel » vise à lever les freins à l’emploi pour les familles les plus démunies et fait appel à des étudiants en travail social pour garder leurs enfants.

L’idée d’« arc-en-ciel » est née en 2004, d’un constat des travailleurs sociaux sur le plateau de Haye, à Nancy. Un quartier cumulant les difficultés économiques et en pleine rénovation urbaine.

Comment résoudre le problème de la garde des enfants des familles pauvres, un frein à leur insertion professionnelle, notamment des mères isolées, pendant des horaires de travail atypiques ? En les mettant en relation avec les étudiants de l’institut régional du travail social (IRTS), tout proche. Des jeunes qui, cherchant un job pour arrondir leurs fins de mois, pouvaient garder les enfants en dehors des heures de cours.

Dispositif pérennisé

Après un fonctionnement expérimental de un an, le dispositif a été repris et pérennisé par le centre communal d’action sociale (CCAS), puis étendu au reste de la ville.

Mis en place au sein de la crèche familiale de l’antenne « Petite enfance rives de Meurthe », il est dirigé par la directrice de la crèche, Séverine Lamboley, et coordonné par l’éducatrice ...