Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Petite enfance

A Nancy, un mode de garde pour aider les parents en horaires décalés

Publié le 03/06/2016 • Par Rouja Lazarova • dans : Régions

Nourrice jouant avec enfant
Phovoir
Le dispositif « arc-en-ciel » vise à lever les freins à l’emploi pour les familles les plus démunies et fait appel à des étudiants en travail social pour garder leurs enfants.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

L’idée d’« arc-en-ciel » est née en 2004, d’un constat des travailleurs sociaux sur le plateau de Haye, à Nancy. Un quartier cumulant les difficultés économiques et en pleine rénovation urbaine.

Comment résoudre le problème de la garde des enfants des familles pauvres, un frein à leur insertion professionnelle, notamment des mères isolées, pendant des horaires de travail atypiques ? En les mettant en relation avec les étudiants de l’institut régional du travail social (IRTS), tout proche. Des jeunes qui, cherchant un job pour arrondir leurs fins de mois, pouvaient garder les enfants en dehors des heures de cours.

Dispositif pérennisé

Après un fonctionnement expérimental de un an, le dispositif a été repris et pérennisé par le centre communal d’action sociale (CCAS), puis étendu au reste de la ville.

Mis en place au sein de la crèche familiale de l’antenne « Petite enfance rives de Meurthe », il est dirigé par la directrice de la crèche, Séverine Lamboley, et coordonné par l’éducatrice ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Moby, un programme CEE pour l'écomobilité scolaire

de ECO CO2

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

A Nancy, un mode de garde pour aider les parents en horaires décalés

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement