Développement local

Agriculture urbaine : la tendance « slow food » séduit les élus

| Mis à jour le 27/05/2016
Par • Club : Club Techni.Cités

Flickr CC by Elsa Capuntas

Jardins partagés, fermes urbaines… ces espaces agricoles se développent de plus en plus au sein des collectivités. Au-delà de l’idée d’autosuffisance alimentaire, les gains pour les porteurs de projet sont multiples, tant du point de vue paysager, qu’environnemental, sanitaire et social.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Si le monde agricole a longtemps été associé à celui des fermes et des espaces cultivés en zones peu denses, cette idée est aujourd’hui révolue. Fermes urbaines, jardins partagés et autres sociétés de coopérative ont de quoi séduire les élus et, avec eux, les citadins les plus récalcitrants. Associés à l’idée d’une alimentation saine et équilibrée, mais aussi à une économie plus locale et solidaire, ces nouveaux espaces agricoles se développent à vitesse galopante en ville. « Depuis le nouveau mandat, nous sommes passés d’une quarantaine de jardins partagés au sein de notre commune, à une soixantaine en un an » illustre Daniel Guillotin, conseiller municipal délégué à l’écologie urbaine de la ville de Rennes.

Des scénarios d’autonomie alimentaire

Avec plus de 700 exploitations sur son territoire, la capitale bretonne dispose aujourd’hui de 19 hectares de jardins familiaux et de 5000 mètres carrés de jardins partagés. Le futur PLUi de la ville doit permettre, en articulation avec le plan local d’agriculture, de prendre en compte les déplacements agricoles, mais aussi les évolutions alimentaires. Une étude menée par l’agro campus de Rennes a, en ...

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Techni.Cités pendant 30 jours

J’en profite
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Énergie, climat : la France revoit ses ambitions à la baisse

    Mis en consultation lundi 20 janvier 2020, les projets de Stratégie nationale bas-carbone (SNBC) et de Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) actent la hausse des budgets d’émissions à ne pas dépasser dans les années à venir. Ils n’apportent pas de ...

  • Gouvernance de l’eau : trop de règles tue la règle

    En analysant la gouvernance de l’eau depuis 1750, des chercheurs démontrent que l’inflation perpétuelle des règles, loin d’améliorer les choses, peut générer des dysfonctionnements. La pierre d’achoppement serait notamment la divergence d’intérêt ...

  • Le maire bétonneur est mort, vive le maire aménageur !

    Pour maintenir un rythme de construction élevé, tout en soignant le cadre de vie, les maires revoient leurs modes d’action. ...

  • Climat : comment éviter la guerre de l’eau

    Inondations, canicules, sécheresses… S’ils ne sont pas nouveaux, la fréquence, la durée et l’intensité de ces événements climatiques extrêmes signent le dérèglement climatique actuel. Comment les territoires peuvent-ils y faire face ? 2019 a été ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP