logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/443524/locations-meublees-touristiques-les-communes-reclament-leur-part-du-magot/

ECONOMIE
Locations meublées touristiques : les communes réclament leur part du magot
Pierre Cheminade | A la Une finances | Actu experts finances | France | Publié le 27/05/2016

Les dix villes hôtes de l’Euro 2016 de football veulent contraindre les sites internet de locations touristiques, tel Airbnb, à collecter et reverser la taxe de séjour.

A quelques jours du coup d’envoi de la compétition, les villes organisatrices de l’Euro 2016 de football ont passé la vitesse supérieure avec les plateformes internet de location entre particuliers. Objectif : établir un rapport de force pour les contraindre à collecter la taxe de séjour, ce qu’elles sont autorisées à faire par la loi de finances pour 2015.

Pour montrer sa bonne volonté, Airbnb assume déjà cette tâche à titre expérimental à Paris et Chamonix. « Mais pour généraliser nous avons besoin d’un fichier unique répertoriant les tarifs de taxe de séjour de toutes les communes concernées. Dès qu’il sera disponible, nous commencerons la collecte, comme nous l’avons toujours convenu avec l’Etat », plaide Sarah Roy, responsable de la communication du site.

Manque à gagner

Le ministère des Finances a bien mis en place, fin avril, un site internet mais sous une forme pas exploitable en l’état. Sa version définitive ne devrait pas être mise en ligne avant la fin de l’année… De quoi ...

REFERENCES


POUR ALLER PLUS LOIN