Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • France
  • Lecture publique : L’ABF demande aux élus de mieux reconnaître le rôle culturel des bibliothèques – Entretien avec Dominique Arot, président de l’ABF

Culture

Lecture publique : L’ABF demande aux élus de mieux reconnaître le rôle culturel des bibliothèques – Entretien avec Dominique Arot, président de l’ABF

Publié le 10/06/2009 • Par Hélène Girard • dans : France

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le congrès annuel de l’Association des bibliothécaires de France (ABF) va se tenir à Paris du 11 au 13 juin. Cette année, la profession débattra sur le thème : «Des bibliothèques à vivre, usages, espaces, architectures».
En marge des tables rondes, le bureau de l’ABF proposera aux adhérents le vote d’une motion sur l’identité de la profession, qui oscille entre polyvalence et spécialisation. Son président, Dominique Arot, directeur des bibliothèques de Lille (Nord), demande aux élus de mieux prendre en compte le rôle culturel des bibliothèques. Il invite ses collègues à faire valoir ce rôle dans leurs collectivités respectives, notamment grâce à des actions de communication. En prélude au congrès, Dominique Arot nous livre ses réflexions sur la profession.

Quel sera le fil conducteur du congrès 2009 de l’ABF ?
Après nous être intéressés aux publics et aux jeunes en 2007 et 2008, nous examinerons cette année la bibliothèque en tant que bâtiment. Thème qui renvoie aux questions d’urbanisme et de réseau, aux notions d’équipement central et d’équipements de proximité.
Je sens une grande envie des bibliothécaires de débattre de ces sujets. Il existe actuellement un certain nombre de projets de construction ou de réhabilitation. La conception de beaucoup de bâtiments datant d’une vingtaine d’années a besoin aujourd’hui d’être revisitée.

Précisons qu’un fil rouge relie aussi nos différents congrès depuis 2006 : l’enquête du Crédoc (1) sur la fréquentation des bibliothèques, venue contredire l’intuition de la profession sur la désaffection de certaines catégories de publics, qui se traduit par la baisse des prêts. L’étude affirme, au contraire, que la fréquentation augmente.
En fait, les professionnels et le Crédoc ont raison ensemble. D’une part, il existe bien une diminution des prêts de livres, et, surtout, de disques. D’autre part, comme le montre l’étude, la durée des visites en bibliothèque s’allonge et le nombre de visiteurs progresse.

En outre, les bibliothèques continuent de jouer un rôle important pour la banalisation de l’accès aux ressources électroniques. Elles sont aussi de plus en plus plébiscitées pour les animations culturelles qu’elles proposent et qu’elles diversifient, entre les expositions, les débats et conférences, l’accueil d’écrivains etc.

Pourtant, les bibliothèques restent discrètes…
C’est effectivement un paradoxe, et, en tant que président de l’ABF, je suis très préoccupé par la reconnaissance insuffisante des bibliothèques parmi les acteurs culturels. Elles jouent un rôle bien plus important qu’on ne le dit. Les bibliothèques constituent une sorte d’angle mort entre l’école et le spectacle vivant. Sans doute les bibliothécaires ne communiquent-ils pas suffisamment, même si, depuis une dizaine d’années, beaucoup d’établissements se sont dotées d’un chargé de la communication.

Comment les bibliothèques peuvent-elles mieux se positionner ?
Les politiques culturelles locales mettent souvent l’accent sur l’événementiel et l’éphémère. De ce fait, les bibliothèques, à l’instar des musées, ont plus de mal à défendre leurs moyens de fonctionnement. Or nous sommes dans un contexte de crise des budgets publics. Nous demandons aux élus de ne pas se laisser emporter par l’événementiel, au détriment des institutions culturelles. Par ailleurs, les équipements culturels sont en concurrence, avec, souvent des rôles qui se chevauchent : par exemple les musées font des soirées littéraires, les bibliothèques des expositions. Nous devons réfléchir à un partage des moyens entre équipements et à de nouveaux partenariats. Aujourd’hui, le bibliothécaire doit exercer un métier de partenariat, ce qui passe par plus de communication.

Comment l’ABF aborde-t-elle les évolutions de la profession ?
Lors de notre assemblée générale qui se déroulera pendant le congrès, nous allons soumettre au vote une plateforme sur notre identité professionnelle. La difficulté centrale réside dans le fait que les bibliothécaires doivent être à la fois polyvalents et effectuer des tâches pointues.
Beaucoup de nos collègues vivent une crise d’identité, du fait de l’évolution rapide de leur métier. Centré sur l’offre documentaire, leur rôle glisse vers la médiation. La plupart des bibliothécaires passent de plus en plus de temps face au public. Les agents les moins formés vivent souvent avec difficulté cette reconversion. Mais je constate aussi que beaucoup d’agents demandent à suivre des formations. Cette motion affirmera, entre autres, que la relation au public est devenue fondamentale.

(1) Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie, étude n°193, mai 2006

Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Lecture publique : L’ABF demande aux élus de mieux reconnaître le rôle culturel des bibliothèques – Entretien avec Dominique Arot, président de l’ABF

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement