logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/443110/pour-laurence-rossignol-les-collectivites-nen-font-pas-assez-sur-louverture-de-places-en-creche/

PETITE ENFANCE
Pour Laurence Rossignol, les collectivités n’en font pas assez sur l’ouverture de places en crèche
Isabelle Raynaud | Actu expert santé social | France | Publié le 20/05/2016

La ministre des Familles, Laurence Rossignol, était entendue par la commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale. Elle est notamment revenue sur le manque de moyens mobilisés par les collectivités territoriales pour l’accueil des jeunes enfants.

Devant la commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale, le 17 mai, Laurence Rossignol est venue faire le bilan de son action d’abord comme secrétaire d’Etat à la Famille puis ministre des Familles. La politique familiale est une « politique qui fait la force de la France et dont nous pouvons être fiers », a-t-elle souligné, rappelant la forte natalité dans l’Hexagone et le taux d’activité élevé et croissant des femmes.

Cette situation enviable est le résultat de deux leviers, a indiqué la ministre : les prestations familiales et les services aux familles (modes d’accueil, accueil de loisirs, aide à la parentalité…).
Elle s’est donc félicitée des modifications apportées par le gouvernement concernant la modulation des allocations familiales. La ministre a défendu devant les députés cette politique familiale « juste socialement et responsable budgétairement ».

Seulement 54 000 places en quatre ans

Concernant les services aux familles, Laurence Rossignol a reconnu que ...

POUR ALLER PLUS LOIN