Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

[Entretien] Mal-logement

« Le surpeuplement est une forme méconnue du mal-logement » – Christophe Robert, délégué général de la Fondation Abbé-Pierre

Publié le 30/01/2018 • Par Stéphane Menu • dans : A la Une santé social, Dossier Santé Social

Christophe-Robert-fondation Abbé-Pierre-UNE
D.R.
La Fondation Abbé-Pierre présente chaque année son rapport annuel sur l’état du mal-logement en France. Christophe Robert, son délégué général qui a en charge la coordination de ce rapport depuis 2007, nous explique les principales tendances du rapport 2018 et pourquoi la fondation met l’accent cette année sur le surpeuplement. Il fait le lien entre les constats du rapport et les orientations gouvernementales et pointe les risques liés à la baisse des APL et des politiques de soutien au logement social.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Quels sont les principaux enseignements du rapport 2018 sur le mal-logement ?

Le premier constat reprend celui de l’année dernière : la France compte toujours 4 millions de personnes mal-logées, soit 6 % de la population française, et 12 millions de personnes fragilisées dans leur habitation.

Nous avons analysé aussi une des mesures essentielles annoncées par le Gouvernement, à savoir l’objectif zéro sans-domicile, programme que nous avions proposé aux candidats à la présidentielle et dont s’était saisi Emmanuel Macron.

Des mesures encourageantes ont été annoncées, comme la priorité d’accès au parc social pour les sans-domicile, l’accent mis sur la production de logements très sociaux (40 000 PLAI par an) et de pensions de famille (10 000 places en cinq ans) ainsi que le développement de ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Le surpeuplement est une forme méconnue du mal-logement » – Christophe Robert, délégué général de la Fondation Abbé-Pierre

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement