logo
DOSSIER : Smart city : les clés de la ville intelligente
Dossier publié à l'adresse https://www.lagazettedescommunes.com/441803/la-smart-city-a-la-recherche-de-modeles-economiques/

SMART CITY
La Smart city à la recherche de modèles économiques
Arnaud Garrigues, Sabine Blanc | A la une | A la une | actus experts technique | Dossiers d'actualité | France | Publié le 13/05/2016 | Mis à jour le 08/02/2017

Depuis que le concept a émergé dans les années 2000, les promesses autour de la ville intelligente s’accumulent, du côté des entreprises comme des collectivités. Les différents acteurs soulignent pourtant que les modèles économiques, condition sine qua non pour tenir ces promesses, se font toujours attendre.

21 milliards en 2024, 147 milliards de dollars en 2020, voire 1500. Quelles que soient les estimations du marché de la smart city, elles ont un point commun : elles augurent d’énormes bénéfices. Des retombées qui seraient sonnantes et trébuchantes pour les entreprises, et à plusieurs niveaux pour les collectivités : meilleur fonctionnement et donc gestion plus économe, développement économique, nouveaux services aux citoyens… A moins que la belle machine ne se grippe, faute de trouver son équilibre économique. De nombreux acteurs interrogés soulignent en effet que les modèles économiques peinent à se dessiner. Ils sont pourtant la condition sine qua non pour que la smart city ne fasse pas pschitt…

A l’origine, les grandes entreprises

Les gros opérateurs ont été les premiers à se mettre sur ce marché, quand ils ne l’ont pas créé : Cisco et IBM sont à l’origine du concept marketing, voilà une dizaine d’années. Ils ont vendu une approche techno-centrée, où le numérique est mis au service d’une optimisation du fonctionnement de la collectivité, pilotée sur le modèle du tableau de bord – ou “dashboard” -, qui facilite le suivi et la prise de décisions pour les responsables publics.

C’est une approche qu’ont également promue les opérateurs historiques du marché français, délégataires de services publics. Cette logique s’inscrivait bien dans leur stratégie classique : utiliser la révolution du numérique pour enrichir leur offre et se différencier, afin de défendre leurs parts de marché voire de créer de nouveaux services, les deux étant liés.

Mais au cours des dernières années, la donne a changé et cette vision s’est effondrée. La smart city a fait exploser les frontières classiques qui existaient entre les différentes champs de compétences de la ville ; elle a renforcé la concurrence entre les entreprises qui étaient auparavant sur des thématiques différentes, et a vu l’”open innovation” et l’open data arriver. Impossible aujourd’hui ...

CHIFFRES CLES

AGENDA - EVENEMENT

La Gazette des communes organise le Forum villes et territoires intelligents, le 8 juin 2017 à Paris.

Programme et inscription ici.


POUR ALLER PLUS LOIN