logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/441128/groupements-hospitaliers-de-territoire-les-elus-sur-le-carreau/

SANTÉ
Groupements hospitaliers de territoire, les élus sur le carreau
Catherine Maisonneuve | Actu expert santé social | France | Publié le 10/05/2016 | Mis à jour le 05/12/2018

Les groupements hospitaliers de territoire seront mis en place le 1er juillet. Les élus locaux n’auront pas eu leur mot à dire sur cette nouvelle géographie de l’offre de soins.

 

La scène, filmée par « Le Télégramme », est étonnante. Ce 30 mars, Ludovic Jolivet, maire (LR) de Quimper (63 500 hab., Finistère), s’adresse pendant quelques instants à des blouses blanches alignées dans l’escalier, avant la réunion du conseil de surveillance du centre hospitalier de Cornouaille qu’il préside.

Le vote sera unanime : plus question d’un mariage avec le centre hospitalier universitaire de Brest en un seul groupement hospitalier de territoire (GHT) à échelle départementale. Non, il y aura bien un GHT Nord-Finistère et un autre Sud-Finistère. En cause : la future fusion de services.

La forte mobilisation des médecins et des syndicats hospitaliers aura payé. Mais tout se sera joué entre les seuls murs des hôpitaux… Sur le plan national, cet entre-soi est aussi très perceptible dans le rapport de fin de mission sur les GHT remis le 16 mars à la ministre de la Santé, Marisol Touraine, par Jacqueline Hubert, directrice générale du CHU de Grenoble, et Frédéric Martineau ...

REFERENCES

Décret n° 2016-524 du 27 avril 2016 relatif aux groupements hospitaliers de territoire 


CHIFFRES CLES

  • 150 à 250 GHT devraient voir le jour le 1er juillet. Tous les établissements publics de santé, sauf dérogation, auront l’obligation d’y adhérer, contrairement aux ex-communautés hospitalières de territoires qui n’en ont réuni que moins d’un quart.