Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Aménagement du territoire

La région Bretagne demande le maintien des 8 territoires de santé

Publié le 01/09/2010 • Par Xavier Debontride • dans : Régions

Le président du conseil régional de Bretagne veut conserver le découpage de proximité actuel, dans une logique d’aménagement du territoire.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

A la veille de la tenue de la conférence régionale de la santé et de l’autonomie, jeudi 2 septembre à Pontivy (Morbihan), le président (PS) du conseil régional de Bretagne Jean-Yves Le Drian a tenu à exprimer « avec fermeté et sérénité », l’attachement de l’exécutif régional au découpage de proximité régissant les territoires de santés bretons depuis une décennie.
En Bretagne, en effet, région connue pour son attachement aux « pays » (elle est intégralement couverte par 21 pays), huit territoires de santé existent et fonctionnent bien.

L’Agence régionale de santé doit choisir dans les prochaines semaines entre trois scénarios :

  1. un découpage départemental avec 4 territoires de santé,
  2. un découpage départemental à 4 plus un territoire spécifique pour le Centre-Bretagne,
  3. le maintien du statu quo, en transformant les huit territoires sanitaires actuels en territoires de santé (incluant le médico-social).

C’est ce dernier scénario qui a les faveurs de la région. « Nous estimons que les territoires sanitaires ont montré leur pertinence et qu’il n’y a donc aucune raison de changer ce qui fonctionne bien. Toute autre hypothèse serait un retour en arrière », martèle Jean-Yves Le Drian, tout en reconnaissant que le conseil régional n’a pas de compétence directe en matière de santé.
Mais la région a investi 1,2 million d’euros dans la création de 13 maisons de santé dans le cadre des contrats de pays et n’exclut pas de cesser tout financement en cas de remise en cause du dispositif. Le nouveau directeur de l’Agence régionale de santé de Bretagne, Alain Gautron, doit faire connaître sa décision dans les prochaines semaines.

Régions

1 Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La région Bretagne demande le maintien des 8 territoires de santé

Votre e-mail ne sera pas publié

Medecin Brest

02/09/2010 08h02

Mr Le Drian et son équipe ont bien compris l’enjeu. La volonté des ARS est de « centraliser », ce qui serait un grand retour en arrière pour notre système de santé. C’est également l’avis de la majorité des professionnels de santé. Le gouvernement actuel tend à rétrograder sur 2 vitesses…

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement