logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/440010/les-assistantes-maternelles-perdent-du-terrain/

[DATA] ACCUEIL DE LA PETITE ENFANCE
Les assistantes maternelles perdent du terrain
Michèle Foin | A la une | Actu expert santé social | France | Publié le 09/05/2016

Après dix années de croissance continue, la profession peine à se renouveler, alors que 36% des assistantes maternelles doivent partir à la retraite d’ici à 2022. Le manque de valorisation de la profession est en cause.

L’accueil individuel est le premier mode d’accueil en France, avec 33 places pour 100 enfants de moins de 3 ans en 2013, d’après les derniers chiffres de l’Observatoire national de la petite enfance. Or à fin 2014, tous les chiffres sont en berne : depuis la crise de 2008, les parents sont de moins en moins nombreux à faire appel une assistante maternelle, tout en réduisant les heures d’accueil. Et pour la première fois en 2014, le nombre d’arrivées dans la profession n’est plus suffisant pour compenser les départs. Après dix années de croissance continue, cette profession peine à se renouveler, alors que 36% des assistantes maternelles doivent partir à la retraite d’ici à 2022. C’est ce que révèle le baromètre de l’emploi des familles dans son numéro d’avril 2016.

Baisse de l’activité des assistantes maternelles

Si entre 2004 et 2007, le secteur était très dynamique avec une augmentation du nombre d’heures déclarées de près de 8% par an, leur évolution n’a fait que ralentir depuis ...

POUR ALLER PLUS LOIN