Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Glacier de Saint-Gervais

La région Rhône-Alpes et la Haute-Savoie apportent leur contribution à la commune de Saint-Gervais

Publié le 31/08/2010 • Par Claude Ferrero • dans : Actu prévention sécurité, Régions

L’objectif est de compléter le financement des travaux destinés à sécuriser le glacier de Tête Rousse en empêchant une poche d’eau de s’écouler en lame torrentielle dans la vallée.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Lors d’une visite au pied du glacier de Tête Rousse dans le massif du Mont-Blanc dont une coulée menace la vallée de Saint-Gervais, Jean-Jack Queyranne, président (PS) de la région Rhône-Alpes, et Christian Monteil, président du conseil général de Haute-Savoie, ont annoncé le 30 août que leurs collectivités participeraient au financement des travaux de sécurisation du glacier.
Les élus proposeront à leurs assemblées respectives, en septembre, d’apporter chacune un montant complémentaire de 30% sur 500 000 euros restant à la charge de la commune de Saint-Gervais, maître d’ouvrage de l’opération.

Le coût des travaux est estimé à 2,5 millions d’euros qui sont d’ores et déjà financés par l’Etat sur le Fonds de prévention des risques naturels (un million d’euros) et par le Feder, qui a été sollicité par la préfecture et le conseil régional (un million d’euros).

L’intervention vise à forer une poche d’eau (65 000 m3) du glacier pour évacuer par pompage l’eau susceptible de se déverser en lame torrentielle dans la vallée de Saint-Gervais où 900 habitants seraient concernés, selon Jean-Marc Peillex, le maire de Saint-Gervais.
Après un premier forage réalisé à 3200 mètres d’altitude à travers 45 mètres de glace, deux autres forages devraient être effectués prochainement par héliportage. Les pompes devraient fonctionner sans arrêt jusqu’à la mi-octobre environ.

Grâce aux mesures de précuation prises et aux travaux en cours, le maire de Saint-Gervais a souligné que le risque n’était en aucun cas comparable à celui qui existait avant la catastrophe de 1892, qui avait fait 175 morts.

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La région Rhône-Alpes et la Haute-Savoie apportent leur contribution à la commune de Saint-Gervais

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement