Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

  • Accueil
  • Actualité
  • Régions
  • Les Alpes-Maritimes insistent sur la coordination des services pour lutter contre la radicalisation des jeunes

Prévention de la radicalisation

Les Alpes-Maritimes insistent sur la coordination des services pour lutter contre la radicalisation des jeunes

Publié le 27/05/2016 • Par Caroline Garcia • dans : Régions, Retour sur expérience prévention-sécurité

BCazeneuve_ECiotti
CD06
En mars 2015, 10 % des Français ou des résidents en France en relation avec des filières djihadistes étaient originaires des Alpes-Maritimes, selon le conseil départemental concerné. Un plan de lutte contre la radicalisation des jeunes a été lancé dès février 2015, avec un protocole de partage d’informations entre les différents intervenants de terrain que sont l’Education nationale, les animateurs sportifs, les éducateurs spécialisés ou les familles.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

« Il suffit qu’un jeune annonce, lors de son entraînement de football du mercredi, qu’il prévoit de partir le lendemain vers la Syrie pour que tous les services de l’Etat local comme des collectivités se mobilisent et interviennent chez lui aussi sec ! » résume Christine Teixeira, l’adjointe à la DGA pour le développement des solidarités humaines au conseil départemental des Alpes-Maritimes (1,08 millions d’habitants).

Elle pointe, à travers cet exemple, ce qui distingue le dispositif innovant de lutte contre la radicalisation instauré dans ce département : une communication « en continu », étendue à tous les intervenants publics auprès de la jeunesse.

Initiative pionnière

Dès février 2015, ce département a mis en place un plan spécifique pour prendre en charge des jeunes en situation de radicalisation. Première collectivité à s’engager sur ce sujet délicat, elle faisait face à un flux de départs inquiétant : entre avril 2014 et mars 2015, 117 cas de jeunes « touchés par la ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Prévention-Sécurité

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Prévention-Sécurité pendant 30 jours

J’en profite

Références

  • Dispositif :

Un protocole signé par l’Etat et le département organise la coordination opérationnelle des interventions (il permet le partage du recueil des signalements, puis l’échange et le suivi de données).

  • Avantage :

La circulation de l’information entre les services permet d’accélérer les procédures et d’intervenir rapidement auprès des jeunes concernés.

  • Inconvénient :

Le partage d’informations nécessite un encadrement strict, pour protéger les jeunes concernés.

  • Contact :

Véronique Deprez, DGA pour le développement des solidarités humaines, 04.97.18.60.00.

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
Prochain Webinaire

Accompagner au plus près les entreprises locales grâce au numérique

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les Alpes-Maritimes insistent sur la coordination des services pour lutter contre la radicalisation des jeunes

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement