Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Lutte contre la pauvreté

« L’enjeu déterminant réside dans la mobilisation des acteurs de terrain » – Olivier Noblecourt, délégué interministériel à la prévention et à la lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes

Publié le 11/01/2018 • Par Michèle Foin • dans : A la Une santé social, Actu expert santé social

NOBLECOURT-OLIVIER
© 2017 Ministères sociaux / DICOM /Philippe Lelluch / L&S PHOTO-ASSOCIES
Olivier Noblecourt a été nommé délégué interministériel le 15 novembre 2017. Il est chargé de coordonner la stratégie de lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes, rattaché à la ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn. Quelles sont ses missions ? ses ambitions ?

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Vous coordonnez les actions du Gouvernement en matière de lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes. Quelles sont vos ambitions ? Quels écueils éviter ?

Si la France a réussi à contenir la pauvreté ces dernières années, en dépit de la crise de 2008, elle n’est parvenue ni à la réduire, ni à en supprimer le déterminisme social. D’où la nécessité d’une stratégie nationale renouvelée, qui s’appuie sur les acquis du plan pluriannuel de lutte contre la pauvreté, avec deux infléchissements majeurs : la priorité donnée aux enfants et aux jeunes et une méthode centrée sur la prévention et l’investissement social. Éducation, qualification de la jeunesse, santé, logement…, cette lutte fait appel à des politiques qui ne sont pas strictement sociales. Il y a donc nécessité d’une coordination ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article
Prochain Webinaire

PLFSS 2022 : qu’est-ce qui change pour les collectivités ?

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« L’enjeu déterminant réside dans la mobilisation des acteurs de terrain » – Olivier Noblecourt, délégué interministériel à la prévention et à la lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement