Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Energie

Midi-Pyrénées. Colomiers dépose un Certificat d’économie d’Energie

Publié le 12/06/2009 • Par Carina Louart • dans : Régions

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Après avoir été la première ville de Midi-Pyrénées à participer à la campagne européenne Display et obtenir une récompense pour ses actions en faveur des économies d’énergie, Colomiers, commune de 35 000 habitants située dans la banlieue toulousaine, affiche un nouveau palmarès : elle est la première municipalité de la région à avoir obtenu un Certificat d’Economie d’Energie en avril 2009.
Elle est parvenue à économiser 3,5 millions de KWh actualisés en réalisant 19 actions sur la période 2006-2009. Parmi celles-ci : l’installation de chaudières de type Basse température et/ou condensation des bâtiments communaux, de luminaires pour tube fluorescent T5, l’isolation thermique du bâti, ou encore la formation de ses 30 chauffeurs municipaux à la conduite économique.

Garder la maîtrise de la politique énergique
« À l’origine, insiste Albert Sanchez, directeur des services techniques de la ville de Colomiers, notre volonté n’était pas d’obtenir des certificats, mais de mener une politique énergétique volontariste, en cohérence avec notre agenda 21 et le programme Display. Cette certification s’inscrit dans une stratégie globale de valorisation de nos actions en faveur des économies d’énergie. C’est également un moyen efficace de sensibiliser les agents et les habitants à cette problématique ».
Soucieuse de jouer un « rôle moteur et exemplaire », la municipalité a refusé de céder aux sirènes des fournisseurs d’énergie qui lui proposaient un partenariat et a préféré déposer un Certificat d’Economie d’Energie en nom propre, en tant que personne morale auprès de la Drire, en charge d’instruire les dossiers CEE.
« Au-delà de ces certificats, notre priorité est de réaliser des économies de dépenses de fonctionnement de nos équipements. Si l’on prend l’exemple du chauffage, qui représente un coût de 960 000 euros par an, l’économie générée en 2009 avoisinera les 40 000 euros soit plus de 250 tonnes de CO2 non rejetés », précise Albert Sanchez. Aujourd’hui, la ville compte 70 chaudières de plus de 60kw dont la moitié a déjà été rénovée et d’ici 2012, ce sera l’ensemble du parc.

Une opération financière intéressante
Au-delà de ces économies d’exploitation, ces certificats constituent pour la municipalité une opération financière intéressante puisqu’en tant que bien immatériels, ils peuvent être vendus sur un marché financier spécifique à hauteur de 70 000 euros (environ 0,2 centimes/KW/H) aujourd’hui. « Ces produits financiers nous sont utiles, car nous les intégrons désormais dans les plans de financement des opérations pour accroître leur rentabilité et diminuer les temps de retour sur investissement. De plus, ajoute-il, en cas d’évolution de la réglementation sur les économies d’énergie ou de développement de ce marché spécifique, la valeur des CEE pourraient bien être revus à la hausse ».
Pour l’heure, la ville de Colomiers conserve ses certificats précieusement, (valables 6 ans) et multiplie ses actions : installation d’un cogénérateur à l’Hôtel de ville, éclairage public équipé de détecteur de présence, isolation thermique… Objectif : économiser 3 millions de KW/h supplémentaires d’ici début 2010 et engranger de nouveaux certificats dans l’espoir de voir leur cours s’envoler bientôt…

Pour aller plus loin
Consultez notre dossier Des solutions pour financer la maîtrise énergétique

Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Midi-Pyrénées. Colomiers dépose un Certificat d’économie d’Energie

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement