logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/43622/roms-et-gens-du-voyage-je-bannis-la-polemique-entre-les-elus-locaux-et-l%e2%80%99etat-en-matiere-de-securite-declare-le-president-de-la-fmvm/

GENS DU VOYAGE ET ROMS
Roms : « Je bannis la polémique entre les élus locaux et l’Etat en matière de sécurité », déclare le président de la FMVM
Jacques Paquier | A la une | Actu prévention sécurité | France | Publié le 24/08/2010

Dans une interview accordée le 24 août 2010 à la Gazette des communes, Bruno Bourg-Broc, député-maire (UMP) de Châlons-en-Champagne (Marne) et président de la Fédération des maires des villes moyennes (FMVM), réagit à la polémique sur l’expulsion des Roms et l’accueil des gens du voyage. Il plaide pour un partenariat renouvelé entre les maires et l’Etat en matière de sécurité, loin des vaines discussions.

Bruno Bourg-Broc, président de la FMVM [1]

Bruno Bourg-Broc, président de la FMVM

Selon Bruno Bourg-Broc, les politiques éducatives mises en place à destination des gens du voyage doivent permettre à ces derniers de disposer de la liberté de choisir leur destin :

Constatant que l’Etat s’est montré jusqu’alors peu contraignant pour obtenir des collectivités le respect de leurs obligations en matière d’aire d’accueil, le président des villes moyennes estime que chaque édile doit néanmoins appliquer la loi :

Face à la polémique qui enfle, Bruno Bourg-Broc juge que l’Etat et les collectivités locales doivent œuvrer de concert en matière de sécurité, plutôt que de s’attribuer la responsabilité des problèmes rencontrés :

Le maire de Châlons-en-Champagne décrit le dispositif mis en place dans sa ville, ainsi que la difficulté de la municipalité pour répondre à certaines des exigences des gens du voyage :