Carrière

L’ingénieur territorial doit-il être bon gestionnaire avant d’être bon technicien ?

| Mis à jour le 25/04/2016
Par et • Club : Club Techni.Cités
Sources : Technicités 

Mieux communiquer avec les citoyens et les élus, gérer les relations avec les prestataires extérieurs, faire mieux à moyens constants… autant d’injonctions nouvelles auxquelles doit répondre l’ingénieur territorial. La nouvelle distribution des cartes engendrée par la mutualisation des services ou plus largement par le redécoupage des régions oblige les agents à s’adapter et à repenser leur rôle. Élargir leurs compétences, penser de manière plus globale, ou coopérer davantage sont autant de nouveautés à intégrer dans le fonctionnement des services techniques des collectivités.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

L’ingénieur territorial doit répondre à de nouvelles injonctions comme mieux communiquer avec les citoyens et les élus, gérer les relations avec les prestataires extérieurs, faire mieux à moyens constants. Le redécoupage des régions, la mutualisation des services obligent les ingénieurs à à s’adapter, à élargir leurs compétences.

 

1. Panorama du concours d’ingénieur : d’où part-on ?

Moins d’ingénieurs admis que de postes ouverts

Le premier constat qui soit, c’est la difficulté aujourd’hui de pourvoir à l’ensemble des postes ouverts aux concours d’ingénieur territorial. En effet, le nombre de candidats admis chaque année est inférieur aux nombres de postes ouverts. Résultat, des postes restent vacants. Ces écarts s’expliquent à cause ...

[100% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Techni.Cités pendant 30 jours

J’en profite
Commentaires

1  |  réagir

26/04/2016 04h40 - Chérel Paul

La vraie question à se poser, c’est celle de l’utilité ou non de ces ingénieurs territoriaux ainsi que de leurs bureaux d’études . Pour les avoir côtoyés, j’ai pu juger de leurs réelles capacités et expériences PROFESSIONNELLES assorties d’un manque total de responsabilités au final. Je crois que l’on devrait plutôt miser sur une bonne formation des élus, technique et commerciale et se limiter à des cahiers des charges bien bordés et des contrats passés Clefs en mains avec les entreprises qui, elles, ont de l’expérience du terrain. La méthode de passation de marchés en travaux publics laisse nettement à désirer. Paul Chérel

Signaler un abus

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Verdir les flottes de bus, oui, mais comment ?

    Les textes européens prévoient la fin des moteurs thermiques de flottes de bus aux mêmes échéances que pour les voitures, avec un Pacte vert européen qui veut réduire les émissions de gaz à effet de serre de 55 % d'ici à 2030. Mais comment s’y prendre pour ...

  • Intercommunalités : le climat n’est plus une affaire de spécialistes

    Longtemps cantonnée au service « transition écologique », la question climatique a désormais la faveur des élus et des agents territoriaux dans les intercommunalités volontaristes. Le plan climat-air-énergie territorial devient dès lors un outil au service de ...

  • Brive Agglo se fâche contre Orange sur le déploiement de la fibre

    Orange devait apporter le 100% fibre fin 2020. Mais devant son incapacité à achever le réseau, malgré de nombreuses relances, l'agglomération de Brive en appelle au gouvernement pour mettre l'opérateur en demeure et confier la fin du déploiement à son syndicat ...

  • Météo France dessine le futur climatique de chaque commune

    A quoi votre commune devra-t-elle s’adapter en 2050 ? C’est la question à laquelle Météo France a souhaité répondre avec sa plateforme «climadiag commune», dévoilée lors du Salon des maires et des collectivités locales 2022. Un service innovant qui rend ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP