Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Sécurité civile

Appels d’urgence : réunir les secours et la sécurité dans des plateformes communes

Publié le 16/08/2016 • Par Eric Leroy-Terquem • dans : Actu expert santé social, Actu prévention sécurité, France

Fotolia_75944497_XS
Fotomek Fotolia
Pour répondre au manque d’interopérabilité entre les différents acteurs du secours et de la sécurité, des plateformes communes sont créées.Sont concernés les acteurs de l’urgence : les Samu, les services départementaux d’incendie et de secours, la police nationale et la gendarmerie nationale.Les opérateurs des différents services d’urgence sont rassemblés sur des plateformes communes de réception des appels , avec un numéro unique.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Abandonner les traditionnels numéros d’urgence – le 15 (Samu), le 17 (police-gendarmerie) et le 18 (pompiers) – au profit du seul 112, le numéro d’appel unique européen, et rassembler tous les acteurs chargés des appels d’urgence dans des plateformes communes. Voilà la proposition présentée par la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France (FNSPF) lors de son dernier congrès national à Agen, en septembre 2015.

Arguments majeurs : le 112 apporterait davantage de clarté au public confronté à une multiplication des numéros d’urgence – on en compte aujourd’hui une quinzaine… Quant aux plateformes communes, elles faciliteraient l’interconnexion entre les différents acteurs et diminueraient les coûts.

Rapprochement des « 17 », « 18 » et « 112 »

« Ces plateformes pourraient être organisées sur plusieurs niveaux, précise le lieutenant-colonel Christophe Marchal, membre du comité exécutif de la FNSPF. A un échelon zonal ou ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Prévention-Sécurité pendant 30 jours

J’en profite

Références

Avantages :

  • Une meilleure lisibilité pour le public, une coordination des moyens améliorée et des coûts rationalisés. 

Inconvénients :

  • La difficulté à rassembler les différents acteurs, et l’interconnexion des systèmes informatiques encore insuffisante.
Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Appels d’urgence : réunir les secours et la sécurité dans des plateformes communes

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement