Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

[Entretien] Santé

« La caisse peut être médiatrice entre l’État et les territoires » – Marie-Anne Montchamp, présidente de la CNSA

Publié le 21/12/2017 • Par Nathalie Levray • dans : A la Une santé social, Actu expert santé social

Marie-Anne Montchamp-CNSA-UNE
Sabrina Budon
Marie-Anne Montchamp, 60 ans, nommée par le Gouvernement et la présidence de la République en tant que personnalité qualifiée au conseil de la CNSA, en a été élue présidente, le 23 octobre, par 70 voix sur 73 exprimées.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Dans quel état d’esprit arrivez-vous à la présidence de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) ?

Mon intention est de renouer avec l’esprit des fondateurs de cette institution singulière et moderne dans le champ de la protection sociale, à la fois caisse et agence animant les réseaux. Mon ambition est de participer à la genèse de nouvelles politiques publiques.

Notre approche est fonctionnelle pour agréger des données, quantitatives et qualitatives, fondamentales pour comprendre les attentes de nos compatriotes et évaluer la nature et la qualité des réponses dans le champ du maintien en vie autonome. Dans la prévention de la perte d’autonomie liée au vieillissement, au handicap ou aux maladies chroniques, on a besoin de financements soutenus et fléchés.

Le défi est ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« La caisse peut être médiatrice entre l’État et les territoires » – Marie-Anne Montchamp, présidente de la CNSA

Votre e-mail ne sera pas publié

PANNETIER

21/12/2017 10h27

Madame,
La CNSA peut-elle aussi aller voir du côté des particuliers parents d’enfants handicapés qui adhèrent à certaines Mutuelles de Santé ayant « pignon sur rue » ? Ex la MNH qui de manière unilatérale et agressive, et sans aucune demande de notre part ni de celle de mon fils, a enlevé de mon contrat mon fils ayant-droit en situation de handicap, carte d’invalidité à 80% et sur notre foyer fiscal : càd, tout à fait conforme à leur statut qui indique par ailleurs que dans ces conditions il peut continuer à être mon ayant-droit quel que soit son âge. En attendant la MNH lui a « imposé » un contrat en solo à compter du 1er janvier 2018 qui plus est au nom de Mademoiselle alors que c’est …un garçon ! La Mnh feint de ne rien comprendre malgré six lettres en recommandé avec accusé de réception depuis octobre…Merci de m’aider en intervenant auprès d’eux. La MNH fondée « par des soignants pour des soignants » dans les années 60 et où j’adhère depuis 35 ans (!), est devenue au fil du temps semble t-il un « organisme commercial »…D’ailleurs, nous ne sommes plus adhérents ou membre participant, mais par un glissement sémantique subtil nous sommes désormais dénommés « clients » !Trés très loin donc des valeurs d’humanisme, de solidarité et de protection prônées par ses fondateurs…
Cordialement

A.pannetier

Commenter
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement