Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

SECURITE

« Oui à l’union sacrée des maires, non aux sanctions ! »

Publié le 17/08/2010 • Par Hervé Jouanneau • dans : A la une, Actu prévention sécurité, France

Jacques Pélissard, président (UMP) de l'AMF, déplore que certains préfets se montrent maximalistes dans la refonte de la carte intercommunale.
Jacques Pélissard, président (UMP) de l'AMF, déplore que certains préfets se montrent maximalistes dans la refonte de la carte intercommunale. V. Vincenzo
Interrogé par "La Gazette", le président de l'Association des maires de France (AMF) réagit aux déclarations du ministre de l'Industrie, Christian Estrosi, qui veut sanctionner d'une amende les maires "laxistes" en matière de prévention de la délinquance.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

 

 

Le ministre de l’Industrie, Christian Estrosi, veut sanctionner les maires qui ne respecteraient pas leurs « obligations » en matière de prévention de la délinquance. Quelle est votre réaction ?

Jacques Pélissard : je suis totalement opposé à cette idée de sanctions. Il n’y a pas de meilleurs juges que les maires pour apprécier localement les moyens à mettre en œuvre pour prévenir la délinquance. Car chaque territoire a ses spécificités. Qu’il s’agisse de la taille démographique, de la richesse communale ou encore du niveau et de la typologie de la délinquance, seuls les élus locaux sont en mesure d’appréhender la réalité de leur territoire et d’adapter leur politique de prévention. Les maires assument leurs missions devant leurs électeurs. En revanche, j’adhère entièrement à la volonté de Christian Estrosi de créer une « union sacrée » contre l’insécurité.

Pourtant, les dispositifs locaux de partenariat existent déjà. Faut-il aller plus loin ?

Il est nécessaire de renforcer le partenariat local de sécurité. Le constat est partagé par tous : un certain nombre de conseils locaux de sécurité et de prévention de la délinquance (CLSPD) sont en état de léthargie. Il faut les réactiver. Mais chaque partenaire doit jouer son rôle de manière active et loyale : la prévention aux municipalités, la répression à la police nationale et la sanction à la Justice. L’examen du projet de loi d’orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure (Loppsi 2) en septembre au Sénat doit être l’occasion de réfléchir aux moyens de réaffirmer le rôle de ces conseils locaux.

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
Prochain Webinaire

Collectivités : comment aider les entreprises en cette période de crise

de La Gazette des communes

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Oui à l’union sacrée des maires, non aux sanctions ! »

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement