logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/433572/patrimoine-architectural-comment-optimiser-la-restauration/

BÂTIMENT
Patrimoine architectural : comment optimiser la restauration
Sylvie Luneau | Ingénierie | Publié le 11/04/2016 | Mis à jour le 12/04/2016

Lors de la préparation de la loi « Création artistique, architecture et patrimoine » (LCAP), l’ex-ministre de la Culture Fleur Pellerin a rassuré ceux qui craignaient un désengagement de l’État dans le domaine de la restauration du patrimoine. Quelle est vraiment la situation aujourd’hui ? Les petites collectivités ont-elles les moyens d’entretenir leur patrimoine architectural ? Sur quelles aides peuvent-elles s’appuyer ?

En mars 2015, un pan des remparts de la ville de Dinan (Côtes-d’Armor) s’effondre sur la chaussée. Le maire en appelle alors à une mobilisation générale pour la sauvegarde de ce patrimoine historique. Dinan est un exemple intéressant car c’est l’une des villes moyennes (11 000 habitants) qui compte le plus de monuments historiques (71). Le rempart uniquement entoure la ville sur 2,4 km de long. Dinan n’en est pas à son premier « accident de rempart » : un autre avait eu lieu en 2007. Cette fois-ci le montant des travaux s’élève à près de 2,2 millions d’euros. La ville a bénéficié de subventions exceptionnelles à hauteur de 60 %. Elle a tapé à toutes les portes : la Drac en premier lieu, la dotation d’équipement des territoires ...

POUR ALLER PLUS LOIN